RENCONTRE  BILAN DE NOTRE ACTION EN 2016

 Le vendredi 27 janvier 2017, les élus de RAV avaient invité des personnes ayant manifesté de l'intérêt pour leur action à venir s'informer et échanger avec eux.

En préambule, ils ont insisté sur l'importance pour eux d'avoir à leur coté une équipe engagée qui les aide dans leur travail en participant à des groupes de travail en particulier sur l'urbanisme, la communication, l’environnement.

 

Puis ils ont présenté leur action durant l'année 2016

 

Présents à l'ensemble des conseils municipaux, ils ont posé de nombreuses questions afin d'avoir le maximum d'éléments pour déterminer leurs votes .

 

Ils ont été également actifs dans des dossiers en cours ( propositions dans le cadre du PLU, CCAS) , ou dans des projets ( bibliothèque, conseil municipal des enfants...)

 

Les élus ont insisté sur leur effort d'information de la population malgré leurs faibles moyens financiers  : distribution régulière du bulletin RAV Infos et tenue d'un site internet où ils font entre autres articles, leurs compte rendus des conseils municipaux et expliquent le sens de leurs votes.

 

Le problème de l'absence de médecin a été soulevé par plusieurs participants . Les élus ont déploré une nouvelle fois que le maire n'ait pas donné suite à leur proposition de création d'un groupe de travail pour chercher d'une façon collective et concertée une solution à ce problème. Ils déplorent l'absence d'information sur les moyens que se donne la municipalité pour favoriser l'installation d'un ou plusiieurs généralistes dans notre village.

 

Les élus ont terminé cette réunion en rappelant leur volonté en 2017, d' être présents aux cotés des habitants et de continuer à agir pour notre village .Ils ont fait part aussi de projet d' actions citoyennes autour de l'environnement et du développement durable .

Le traditionnel verre de l'amitié a permis de poursuivre les échanges dans la convivialité.

 <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

RAV- INFOS 5

Notre dernier RAV-Infos de janvier 2017 est en cours de distribution dans les boites aux lettres. Vous pouvez également le consulter ici

LES RAV Infos

DEPART A LA RETRAITE DU MEDECIN

Le médecin de notre village a pris sa retraite sans avoir pu trouver un successeur. Une fois de plus nous constatons le manque d'anticipation de la majorité.

Nous savons que l'installation d'un médecin généraliste n'est pas chose aisée, mais elle nécessite une démarche volontariste des élus des communes confrontées à ce problème. Rappelons qu'il y a quelques années seulement, 2 généralistes souhaitaient s'installer sur Rochemaure, mais qu'ils n'ont pas été encouragés et sont partis à Ancone dans un centre médical pluridisciplinaire mis en place par la mairie.

 

Dans une situation de pénurie où les médecins ont le choix de leur lieu d'installation, le risque est grand qu’aucun généraliste ne vienne à Rochemaure si la question du local n'est pas réglée en amont.

 

Actuellement, des personnes préoccupées par ce sujet font des démarches individuelles, prennent des contacts. Mais à notre connaissance, il n'y a aucune démarche concertée ni collective qui permettrait de mutualiser les informations et les propositions de chacun pour trouver une solution.

 

Nous avons demandé au maire de mettre en place une commission de travail réunissant des élus et des professionnels de santé installés à Rochemaure, afin de mener cette démarche concertée autour des questions suivantes

  • Quels locaux pouvons nous proposer sur la commune? Il ne s'agit pas forcément d'une maison médicale; Ce peut être d'abord un appartement réservé  au rez de chaussée des HLM rénovés par exemple

  • Quels contacts ont été pris ou sont à prendre pour faire connaître la recherche d'un médecin généraliste dans notre village ? le maire dit que le départ du médecin a été médiatisé où,  depuis quand?

  •  Comment activer les réseaux des uns et des autres?

 

L'absence de médecin ne peut être envisagée dans la durée, sauf à pénaliser longuement les habitants et à fragiliser encore plus la vie économique de notre village.

 

C'est un réel problème. Nous sommes inquiets de voir qu'au lieu de répondre positivement à notre proposition de collaboration, le maire est une fois de plus résigné, fataliste. Après moi, le déluge!

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2016


Tous les conseillers municipaux étaient présents. Dans l'assistance, seulement 2 habitants.

Le maire propose qu'on ajoute à l'ordre du jour une délibération sur la création d'un Conseil Municipal des Enfants. Ce projet fait suite au travail que nous avons mené avec Carole PARAT.

Approbation du PV

Nous faisons remarquer qu'il manque les questions diverses que nous avions posées et demandons que ce soit rajouté.

1-Désignation des conseillers communautaires

Suite à la fusion des 2 communautés de communes, Rochemaure ne dispose plus que de 3 élus au lieu de 6 actuellement. L'élection de ces élus se fait parmi les élus conseillers communautaires actuels, par scrutin de liste à un seul tour.

Depuis des mois, nous nous élevons contre ce déni de démocratie qui fait que des élus sont écartés en cours de mandat, mais la loi est prévue ainsi en cas de fusion.

En novembre, nous étions encore avec l'hypothèse de 4 élus pour Rochemaure,. Dans ces conditions au regard de notre score aux élections de 2014 ( 26, 81 % des voix,) il nous semblait légitime de revendiquer d'avoir un élu issu de la liste RAV. ( Anne Dominique BLANC nous représentait jusqu'alors). Aujourd'hui, avec 3 élus, cette revendication n'a plus de fondement.

La liste « Rochemaure Pour Tous » présente une liste de 3 candidats Christian LECERF, René GIMENEZ, Adèle LAMBERT. (Cathy SOUMILLE et Pierre Yves CUNY siégeaient également auparavant).

En nous appuyant sur les résultats de 2014, nous avons décidé de ne pas présenter de liste, pour bien montrer notre attachement au suffrage universel. Mais par contre nous avons décidé de ne pas apporter nos voix à la liste de la majorité .

Le vote a lieu à bulletin secret : 16 POUR, 3 Votes BLANC

Nous espérons néanmoins continuer à participer aux commissions de travail de la communauté de communes « Ardèche Rhône Coiron », car c'est important .

2- Mise à disposition de la passerelle himalayenne de Rochemaure à la communauté de communes Barrès Coiron :

Le maire indique que pour les communautés de communes, la mise à disposition de biens mobiliers et immobiliers nécessaires à l’exercice des compétences transférées est obligatoire.

La passerelle himalayenne , propriété de la commune de Rochemaure est un équipement partie intégrante de la Via Rhôna dont la compétence est dévolue à la communauté de communes. Il s'agit donc d'approuver les termes du procès verbal de mise à disposition.

Nous demandons que le PV nous soit adressé.

Nous votons POUR

3- SITSL Syndicat Intercommunal de Transport Scolaire du Lavezon

Il s'agit d'adopter la modification des tarifs, telle que proposée par le SISTL.

Ces tarifs comprennent une part fixe et une part fonction du nombre d'élèves. Adèle LAMBERT précise les éléments de la délibération 49 élèves concernés à Rochemaure. Part fixe de 8,90 par habitant au lieu de 8,80 et part par élève de 34,50 au lieu de 34 €. Ce qui fait un coût total de 23.370,90 euros. Cette participation supplémentaire contribue au coût de fonctionnement des véhicules et des formations nécessaires pour répondre aux exigences réglementaires pour la sécurité des transports scolaires

La Région prenant la compétence transport, on ne sait comment ce service va évoluer, d'autant plus qu'actuellement il y a une aide départementale pour certaines communes.

Nous votons POUR

4- Lotissement Vallon du Chambeyrol

Marie France MARTIN étant concernée se retire pour cette délibération.

La voirie du lotissement étant ouverte à la circulation publique, l'association syndicale du lotissement du Vallon de Chambeyrol a demandé que la mairie acquiert à titre gracieux la parcelle AM616 à usage de voirie.

La voirie est en bon état, les espaces verts restent propriété du lotissement qui en assure l'entretien , nous sommes donc favorables à cette demande et votons POUR

5-Marché public travaux d'aménagement mairie. Avenant n°4'- carrelage

Il s'agit de voter un avenant aux travaux. Michel CHEYNET explique que dans l'accueil il n'a pas été possible de réutiliser les carrelages et qu'à l'étage sur la partie agrandie, il a fallu faire une chape pour recouvrir les gaines électriques, la pose directe du carrelage n'étant pas possible. Par contre il y a une diminution de dépenses de 1000 euros sur un autre poste. Au final, il y a un surcoût de 2.426,43€ H.T.

Nous rappelons nos réserves antérieures et déplorons de ne pas avoir été associés à ce projet . En conséquence, nous nous ABSTENONS.

6 et 7 -Ouverture de crédit investissement du budget communal pour l'exercice 2017

Pour pouvoir commencer l’exécution de la section d'investissement du budget communal avant le vote primitif du budget 2017, il y a lieu de procéder à l'ouverture de crédits d'investissement, conformément aux dispositions de l'article 1612-1 du code général des collectivités.

Cette ouverture est plafonnée réglementairement à 25 % des crédits votés lors du BP 2016, et ces crédits seront obligatoirement reconduits au BP 2017.

Nous faisons remarquer qu'en 2015 nous avions voté pour au regard que c'est une disposition de la loi bien encadrée mais que cette année, nous avons un problème. Nous avons eu une seule commission finances,en mars avant le vote du budget. En juin à l'occasion de la désignation de Mme MARTIN en remplacement de B DEFUDES, nous en avions fait la demande et il nous avait été dit qu’une commission serait réunie.

Il n'y a eu aucune décision modificative du budget au cours de l'année. Nous exprimons l'impression que nous avons d'un pilotage à vue qui nous inquiète. Et nous déplorons un manque de transparence.

Le maire nous répond que suite à des absences maladie, les services ont été débordés mais qu'il y aura en janvier une réunion de la commission finances.

Même si la demande d'ouverture de crédit est tout à fait légitime, pour bien souligner notre désaccord face à l'absence de suivi et de réunion de la commission finances, nous votons CONTRE

7- Autorisation d'ouvertures de crédit en section d’investissement du budget assainissement pour l’exercice 2017

Il s'agit de la même délibération que la précédente mais pour le budget assainissement.

Pour les mêmes raisons que précédemment , nous votons CONTRE

8- Personnel communal Mutuelle Nationale Territoriale MNT- contrat maintien de salaire- évolution du taux de cotisation

La commune cotise auprès de la MNT au titre de la prévoyance collective maintien de salaire mis en place par le centre de gestion de l'Ardèche. Au 1er janvier 2017, par avenant entre le centre de gestion de l’Ardèche et la Mutuelle Nationale Territoriale le taux de cotisation est fixé à 1,80 %.Cette augmentation est motivée par l'augmentation de 40 % des arrêts de travail supérieurs à 90 jours entre 2014 et 2015.

Nous avions voté la même délibération en communauté de communes où il nous avait été précisé qu 'environ 2000 agents sont concernés en Drome Ardèche et que 194 collectivité cotisent. L'augmentation est importante et interroge. Une des réponses possible est que s'agissant de petits nombres d'absents, les variations en pourcentage sont importantes .

A Rochemaure également nous avons eu plusieurs arrêts maladie de longue durée. La secrétaire générale nous dit que sur l'année en administratif, elle a tourné plutôt avec 3 ETP au lieu de 4,5

S'agissant de l'augmentation du taux de cotisation, nous votons POUR

9- personnel communal- Compte Épargne Temps

Il est proposé de créer pour les agents un compte épargne temps .

Le CET est alimenté par

- le report des congés annuels sans que le nombre de jours de congés annuels pris dans l'année puisse être inférieurs à 20 ( proratisés pour les agents à temps partiel et à temps non complet), ainsi que les jours de fractionnement

- le report de jours de récupération au titre de la Réduction du temps de Travail.

Le CET peut être alimenté dans la limite de 60 jours.

L'utilisation du CET est encadré. Les 20 premiers jours épargnés ne peuvent être utilisés que sous forme de congés ; Au delà de 20 jours l'agent peut utiliser les jours excédentaires en combinant plusieurs options

  • prise en compte au sein du régime de retraite additionnelle ( uniquement pour les agents titulaires affiliés à la CNRACL)

  • indemnisation

  • maintien sur le CET

  • utilisation sous forme de congés

Nous nous faisons préciser certains points notamment que la prise de congés est encadrée. Les personnels de l'école ont un temps de travail annualisé et les congés sont accordés en fonction des besoins du service.

Pour notre part, nous trouvons la mise en place d'un CET pour les agents intéressante, mais nous regrettons que nous n'ayons à voter que des mesures parcellaires, une fois le CET, une fois la mutuelle Etc. Il nous semble qu'il faudrait avoir une réflexion globale et une négociation globale avec les agents sur leurs conditions de travail , ex adaptation de leurs horaires de travail aux besoins du service public .

Pour cette raison , nous nous ABSTENONS

10- Mise en Place du Conseil Municipal des Enfants.

Monsieur le Maire expose au conseil municipal le projet de mise en place d’un conseil municipal des enfants.

Vu l’article L 2143-2 du Code général des collectivités territoriales qui prévoit la possibilité de créer des comités consultatifs chargés de l’examen de tout problème d’intérêt communal concernant tout ou partie du territoire de la commune.

Considérant l’intérêt de mobiliser les enfants comme acteurs de la vie citoyenne,

il est proposé au conseil municipal d'approuver le principe de création d'un conseil municipal d'enfants, de confier sa mise en œuvre à Carole PARAT et Isabelle Kortenhoff qui s’entoureront d’un groupe de pilotage à définir.

Ayant participé à l'élaboration de ce nouveau projet suite au fiasco du printemps où des enfants avaient été assimilés à un CME alors même qu’aucune élection et information aux autres enfants susceptibles d'être intéressés n'avait été faite, nous somme favorables a cette création et participerons activement pour faciliter sa réalisation. Nous votons POUR

Suite à la délibération 3 élus sont désignés pour siéger au comité de pilotage : Marlène GOMEZ, Pierre Yves CUNY, Anne Dominique BLANC .

Questions diverses

  • Horaires d'ouverture de la mairie

René GIMENEZ nous informe qu'un projet de réorganisation des horaires d'ouverture de la mairie est en cours ; la mairie ré ouvrirait le lundi après midi et il est envisagé une ouverture le vendredi entre 12H et 14H.

Nous faisons remarquer que le créneau 12-14H n'est pas adapté aux personnes qui travaillent en dehors de Rochemaure et elles sont nombreuses.

Un élu demande pourquoi le vendredi, la réponse est que ça permet au personnel qui a travaillé entre 12h et de 14H de finir plus tot le vendredi. Nous insistons sur le fait que les horaires du personnel doivent être envisagés au regard de la notion de service public . Certains élus expriment leur accord et disent qu'eux même travaillent le samedi matin ou la nuit.

Nous insistons pour demander une ouverture de la mairie le samedi matin à l'instar de ce qui se fait à Meysse ou à Cruas. René GIMENEZ nous oppose la question de la sécurité, un agent ne pouvant rester seul en mairie. Nous partageons ce souci de sécurité, mais pensons que des solutions peuvent être trouvées , par exemple,les adjoints ayant souvent du travail à faire en mairie pourraient être présent à tour de rôle ou avoir des permanences d’accueil du public ce jour là par exemple. Marie France MARTIN propose d’expérimenter sur un samedi matin par mois.

Pour nous ce débat n'est pas clos et nous continuerons à porter la réflexion sur ce sujet.

- Lettre sur le débroussaillement

De nombreux habitants ont reçu un courrier leur demandant sous peine de sanction de débroussailler leur propriété dans un rayon de 50 mètres. Cela pose différents problèmes : Parfois le rayon de 50m englobe des parties communales ou appartenant à d'autres propriétaires. Se pose également les questions du délai de réalisation (2 mois), de l' évacuation des déchets , les textes ne sont pas clairs sur la possibilité ou non de brûler les déchets verts en cas d'obligation de débroussaillement. René GIMENEZ va revoir avec le SDIS. En attendant les personnes qui ont des problèmes doivent se signaler en mairie.

- Voiture du Rignas

Nous demandons où on en est de la lettre qui devait être envoyée au sujet de la voiture dans le ravin du Rignas. Le maire a rencontré le capitaine gendarmerie. La demande d'autorisation serait en cours. Le dossier avance plus que lentement.

A cette occasion il nous est dit que le capitaine de gendarmerie est favorable à la mise en place des citoyens vigilants, mais là aussi sans que nous ayons de précision sur l'échéancier.

-Nous demandons s'il y aura une information publique sur le PPR

Pour le moment seule une réunion de travail interne est prévue en janvier.

La parole est donnée aux habitants qui apportent quelques précisions sur des échanges de mails et sur les problèmes posés par le débroussaillement.

Le conseil municipal se termine vers 20H

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

FUSION DES COMMUNAUTES DE COMMUNES

La fusion se rapproche. De nombreux articles parus dans la presse ont mis en avant les tensions et les craintes de part et d'autre devant ce que certains appelent ce "mariage forcé".

Ces derniers temps, les principaux responsables des 2 communautés de communes s'efforcent de calmer le jeu et de revenir  à un dialogue plus constructif. Comme le dit Eric CUER " ...Lors des élections municipales de 2020, il faudra que les communautés de communes Rhône Helvie et Barrès Coiron  aient complètement disparues. Les projets nous réuniront. Pour le personnel aussi, ce sera pareil. Ils devront se sentir appartenir pleinement à la nouvelle intercommunalité... (Il s'agit de travailler) pour que l'intercommunalité soit pleinement fonctionnelle ensuite  avec un territoire et des compétences unifiées".

Nous ne nions pas les difficultés engendrées par cette fusion, les incidences financières qu'elle peut avoir pour certains, mais comme toujours nous pensons que face aux contraintes, il y a 2 possibilités:

- être fataliste, se plaindre de cette fusion imposée par l'Etat et mettre en avant les seules conséquences financieres,

- ou être volontaire, c'est à dire travailler activement pour que les incidences financières soient limitées et que les choix soient surtout faits dans un esprit de justice et de solidarité entre les habitants d'un même territoire. Et travailler à mettre en place une nouvelle dynamique de territoire s'enrichissant de l'expérience et des compétences de chacun.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

ARDECHE RHÔNE COIRON

Le nom de la future intercommunalité a été arrếté par les 2 communautés de communes.

La nouvelle intercommunalité issue de la fusion s'appelera "ARDECHE RHÔNE COIRON".

Ainsi, à compter du 1er janvier 2017, Rochemaure  sera membre non plus de BARRES COIRON, mais  d'ARDECHE RHÔNE COIRON.

Au delà du changement de nom, il sera important de voir les autres changements que cela implique. Nous en reparlerons.

Le maire et sa majorité organisent

une REUNION PUBLIQUE  sur le PLU

Ce vendredi 2 décembre à 18H30

Salle du foyer des Amandiers

N'hésitez pas à venir vous informer 

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 NOVEMBRE 2016

 

De nombreux excusés du coté de la majorité 

Ghiseline CHAMPALBERT procuration à Michel CHEYNET

Pierre Yves CUNY, procuration à Denis VERON

Adèle LAMBERT, procuration à Bernard CUNHA

Véronique CLUTIER procuration à Christine GRILLET

Marlène GOMEZ procuration à Christian LECERF

Cathy SOUMILLE procuration à René GIMENEZ

Carole PARAT et Bruno MALTAVERNE

 

Comme à chaque conseil municipal depuis le début de leur mandat, Anne Dominique et Olivier sont présents.

6 personnes dans l'assistance.

 

1- Extension École élémentaire- plan de financement rectificatif

En avril 2016 une délibération du conseil municipal avait réévalué le coût prévisionnel des travaux de la seconde et dernière tranche qui passait de 700.000 € à 840.000 € portant le montant global de l’opération à 962.550€ HT ( honoraires SDEA, études et divers inclus) soit 1.155.060 euros TTC.

Cette délibération fait suite aux modifications des recettes, les subventions obtenues étant inférieures à celles estimées en avril : 310.000 euros contre 455.000 euros annoncés en avril.

Avant de poser nos questions nous souhaitons faire un récapitulatif du coût de cette rénovation, de façon à ce que les chiffres que nous avançons soient partagés par l'ensemble du conseil municipal et du public présent.

 

Coté dépenses, la 1° phase de l'école qui s'est terminée en 2014 a coûté 1.940.965 euros H.T.

La 2° phase qui va démarrer coûtera 962. 550 euros HT

Au final la rénovation extension de l'école s'élève à 2.903 515 euros HT soit près de 3.500.000 TTC

 

Coté recettes,

Sur la 1° phase la commune a touché 786.478 euros provenant de l’État (DETR2012 et 2013) et du conseil général (dispositif Pilots , versement par annuité sur 15 ans ce qui veut dire que la commune assure l'avance de trésorerie).

Sur la 2° tranche la commune touchera 310.000 euros (Etat 210.000€ et Ardèche durable 100.000€.)

Au total coté recettes la commune aura touché 1.096.478 euros de subventions

 

Nous faisons remarquer que si ce chiffre paraît important à certains il faut le ramener au coût des travaux. On constate que 38 % seulement des recettes vient des subventions le reste est à charge de la commune. C’est un pourcentage relativement faible et loin des « grosses subventions »  annoncées pour la 2° tranche.

Ça veut dire que la commune a financé par ses fonds propres ou par l'emprunt (emprunt de 1.100.000€ en 2013) près de 2 millions d'euros ( 2.903 515 euros HT de dépenses moins 1.096.478 euros de subventions) pour des travaux de rénovation et d'agrandissement pour une école en zone inondable, près de la voie ferrée.

Personne ne conteste ces chiffres. Aux élus qui nous disent que les habitants sont satisfaits de ces travaux, nous répondons que les habitants tombent de haut quand nous leur disons que la rénovation et l'extension de l'école ont coûté 3.500.000 euros TTC.

Ces constats partagés, nous posons la question de savoir si la rénovation a permis de diminuer la facture énergétique ? L'analyse de ce coût de fonctionnement n'a pas été faite.

En juillet lors de la présentation du projet il avait été mentionné l'installation de la climatisation dans le bureau du directeur .La majorité nous dit qu'il lui semble que ce n'est pas prévu.

Nous posons ces questions car nous avons toujours le regret du choix qui a été fait de rénovation, au lieu de construire un Bâtiment Basse Consommation qui en plus d 'être moins cher aurait pu diminuer les charges de fonctionnement de l'école.

Nous avons une dernière question plus personnelle qui s 'adresse au maire et à ses conseillers. Nous leur demandons si avec le recul ils auraient fait le même choix de rénovation.

La réponse affirmative et les arguments donnés ne nous convainquent pas . Pour nous le choix a été mal étudié en 2008 et nous en payons les conséquences. Avec 1 million d'euros qu'on aurait pu économiser tout en ayant des prestations de meilleures qualités on pouvait faire des choses dans le village.

Nous demandons que si on doit faire de nouveaux investissements de cette importance, l'on tire les conséquences de ce qui pour nous est un naufrage

Nous votons CONTRE

 

2- Communauté de communes de Barrès Coiron- Approbation du rapport de la Commission Locale d’Évaluation des Transferts de Charges ( CLETC) du 28 octobre 2016

Il s'agit de donner notre accord à la proposition faite par la CLETC d'intégrer la dotation de solidarité communautaire ( DSC) dans l'attribution de compensation. Cette mesure est prise dans la perspective de la fusion avec Rhône Helvie sachant que la communauté de communes a la possibilité de fixer librement le montant des attributions de compensation et les conditions de leur révision à la majorité des 2/3 du conseil de communauté et de l'accord de l’ensemble des communes membres intéresses en tenant compte du rapport de la CLETC.

C'est une mesure un peu technique mais qui est un moyen de limiter les conséquences financières de la fusion pour les communes de Barrès Coiron.

Le maire souligne les incertitudes suite à la fusion qui nous a été imposée par l’État. Nous préférons à l'instar de l'intervention du maire de Meysse lors du dernier conseil communautaire souligner que c'est la fin d'une histoire, mais qu'une nouvelle page d' histoire s'ouvre, à la réussite de laquelle nous devons œuvrer.

 

L'intégration de la DSC dans l'attribution de compensation étant un bon pare feu dans le contexte actuel, nous votons POUR.

 

3- Communauté de communes- Nom de la future communauté

Suite au travail du groupe communication, le conseil communautaire de Barrès Coiron propose le nom d' « Ardèche Rhône Coiron » comme dénomination de la future communauté de communes issue de la fusion.

Nous exprimons le regret que nous avions déjà formulé en conseil communautaire que les habitants n'aient pas été plus associés à la préparation de la fusion. Leur avis sur le choix du nom aurait pu être une clef d'entrée pour les faire s'approprier la démarche en cours.

Étant d'accord avec le nom proposé Nous votons POUR

 

4- Communauté de communes – Siège de la future communauté

La communauté de communes Barrès Coiron propose que le siège du nouvel EPCI retenu soit son siège actuel à Cruas. Plusieurs éléments justifient ce choix : Bâtiment propriété de la communauté de communes, absence d'emprunt sur ce bâtiment, bâtiment moderne et fonctionnel, accessibilité et stationnement aisés et possibilité d'utiliser ultérieurement le bâtiment technique. A l'inverse, la communauté de communes de Rhône Helvie est locataire de ses bureaux dans un immeuble peu fonctionnel.

Il nous est demandé d'approuver le choix du conseil communautaire de Barrès Coiron.

Nous votons POUR et insistons sur l'atout qu'offre la place géographique de Rochemaure au coeur de la future communauté de communes.

 

4- Communauté de communes- Représentativité ( nombre et répartition des sièges ) au sein du conseil communautaire de l'EPCI issu de la fusion entre la communauté de communes Rhône Helvie et la communauté de communes Barrès Coiron.

La loi prévoit 2 possibilités :

La répartition de droit commun qui aboutit à 36 sièges à répartir entre les 15 communes composant la future identité. Dans cette hypothèse Rochemaure aurait 3 sièges.

La répartition selon accord local qui distribue 45 sièges et dans ce cas Rochemaure aurait 4 sièges, au lieu des 6 sièges actuels.

Par délibération du 7 novembre 2016 le conseil communautaire de Barrès Coiron a approuvé la répartition selon l'accord local. Il nous est demandé d'approuver ce choix.

Le sujet est délicat. Des élus engagés depuis 3 ans dans les travaux de la communauté de communes vont devoir arrêter leur mandat.. Un grand nombre d’élus dénoncent également le recul de la démocratie du fait de la loi L’élection directe par fléchage lors des dernières municipales est remise en cause, les nouveaux conseillers étant désignés par chaque conseil municipal parmi ses membres siégeant actuellement comme conseiller communautaire sans d'obligation de respecter le pourcentage des votes obtenus par chaque liste en 2014. La place des élus de la minorité dépend du bon vouloir de la majorité.

Anne Dominique exprime le fait que pour sa part, elle est prête à mettre sa disponibilité au service de la commune et du territoire et que c'est dans cet esprit que RAV présentera une liste lors de l'élection qui va désigner les nouveaux représentants. A la majorité de voir ce qu’elle veut en faire!

Pensant qu'il vaut mieux 45 élus que 36 surtout dans ces premières années de construction de la nouvelle EPCI, nous votons POUR.

 

6-SDE 07Convention de maîtrise d'ouvrage temporaire travaux de remplacement des ballons fluo ( solde)

Il s'agit de poursuivre le remplacement des derniers ballons fluorescents en place, interdits à la vente depuis le 15 avril 2015. 2 séries de remplacements ont eu lieu Il est proposé de remplacer les derniers ballons et de solliciter le concours du SDE pour assurer la réalisation des travaux de remplacements des ballons fluo et pour l'octroi d'une subvention sur ce dossier.

Michel CHEYNET nous informe que c'est une délibération de précaution, car aux dernières nouvelles il ne reste peut être plus de ballons à remplacer.

Nous demandons s'il y a une réflexion en cours pour intégrer un plan d'économie d'énergie plus global (réduction de l'éclairage nocturne avec éclairage par détecteur de présence par exemple.?).Michel CHEYNET nous répond qu'en effet la majorité y pense et que ce serait possible dans certains quartiers sud mais que cela nécessite de régler préalablement la question des commandes centralisées

Concernant la convention avec le SDE,les explications apportées par Michel CHEYNET étant plus précises que le projet de délibération qui nous avait été soumis, nous votons POUR.

 

7-Mise en conformité du captage de FOURNIER- délimitation des périmètres de protection

Michel CHEYNET présente le rapport hydrogéologique réalisé pour le captage de FOURNIER établi le 24 septembre 2015 par Mr Bergeret, hydrogéologue pour le département de l'Ardèche. Ce rapport précise toutes les servitudes, prescriptions et contraintes diverses des périmètres de protection.

Rochemaure est concernée par le périmètre de protection élargi notamment avec l'usine Fabemi pour laquelle une étude spécifique d'impacts des rejets est demandée

Nous demandons qui doit prendre en charge cette étude ?pas de réponse, ce point est à voir.

Nous demandons également si les préconisations vont être intégrées dans le PLU. Ce n'était pas prévu. R. Gimenez nous répond « Ce sera vu avec le cabinet conseil ».

Enfin ayant lu dans ce rapport que la SNCF avait mis en place un certain nombre de protections pour éviter une pollution accidentelle de ce puits ( rails limitant le risque de déraillement et pose de rails de sécurité pour éviter un basculement de la locomotive en cas de déraillement) nous demandons si les mêmes protections existent sur Rochemaure , notamment à hauteur des écoles. La majorité va se renseigner et faire la demande.

Il nous est demandé de déclarer avoir pris connaissance du rapport hydrogéologique et de ses servitudes et prescriptions, ce que nous faisons

 

8-Aménagement de la Foret communale de Rochemaure- période 2016-2035

Le conseil municipal est invité à se prononcer sur le projet de révision de l'aménagement de la forêt communale établie par l'Office National des Forêts pour la période 2016-2035. Un dossier nous a été adressé présentant l'analyse de l'état de la forêt et les objectifs à assigner à la foret ainsi qu'un programme d 'actions. La surface cadastrale est de 11Ha composés essentiellement de chênes . En 2001 150 cèdres et 50 sapins de céphalonie ont été plantés mais seuls les cèdres se sont développés. De fait il n'y a pas beaucoup de possibilités d'exploitation économique de cette foret qui a surtout une vocation environnementale.

Par contre ayant noté la présence d'une ligne électrique T.H.T. sur un ha de cette forêt nous demandons s'il y a des pylônes électriques sur cette portion. Le maire nous répond que 5 pylônes électriques sont situés sur des parcelles communales (essentiellement hors de la foret communale) et que la commune perçoit pour l'ensemble de ces 5 pylônes une redevance de 51.000 euros par an.

N'ayant pas d'autres remarques, nous votons POUR la révision de l'aménagement de la forêt communale et le programme d’action associé.

 

9- École élémentaire subvention projet bio diversité

Le conseil municipal est sollicité pour le versement d'une subvention dans la perspective d'un projet porté par l’enseignant de la classe de CE2/CM1. Ce projet consiste à étudier et favoriser la biodiversité sur la commune de Rochemaure à travers les sciences participatives et à réaliser un web documentaire de 10 minutes qui sera mis en ligne sur le site national du réseau Canopé (centre de documentation de l’Éducation Nationale) à l'origine de l'appel à projet. Les terrains d'observation de la classe étant les berges du Rhône et les flancs du Coiron .Pour que le projet puisse aboutir, 3 interventions de la FRAPNA 07( Fédération de la Protection de la Nature) sont nécessaires. Sur un budget de 750 euros il est demandé à la commune une participation de 500 euros.

Nous sommes tout à fait favorable à cette initiative et demandons que lorsque le web documentaire sera réalisé qu'il nous soit présenté.

Nous votons POUR

 

9 Personnel communal -création d'un poste d' agent de maîtrise principal et suppression du poste d'agent de maîtrise dans le cadre d'avancement de grade

Il s'agit de pouvoir faire bénéficier un agent d'un avancement de grade au 1er janvier 2017 dans la perspective de sa future retraite ( juillet 2017).

Nous demandons comment est envisagé le remplacement de ce départ en retraite et faisons remarquer que nous ne trouvons pas opportun financièrement de confier à un agent de maîtrise la tache d'appuyer sur le bouton du feu rouge pour faire traverser les enfants. Certains élus nous disent partager notre avis et René GIMENEZ nous dit qu’une réorganisation des taches au sein des services techniques ainsi que les modalités de remplacement de l'agent devant partir en retraite est en réfléxion.

Concernant la création de poste d'agent de maîtrise principal et la suppression du poste d'agent de maîtrise, nous votons POUR

 

10 – Personnel communal- Création d'un poste d'adjoint administratif 1° classe

Depuis le 8 août 2016, dans le cadre d'une convention avec le Syndicat mixte du Pays de l'Ardèche Méridionale, la mairie a embauché une personne venue en renfort administratif sur la base de 14H par semaine.

Cette convention se termine le 31 décembre 2016 et il est proposé que la commune recrute cet agent à 80 % , compte tenu de la surcharge de travail du personnel administratif .

Nous demandons combien d’Équivalent Temps Plein composent le service administratif. Nous n’obtenons pas de réponse, le maire nous dit que nous sommes en dessous des ratios, mais sans que nous ayons des chiffres étayant ces propos.

Nous demandons quel est le coût annuel de ce poste. Là non plus nous n’avons pas de réponse. Il nous est juste confirmé qu'en effet la masse salariale augmentera en 2017.

Nous faisons remarquer que la charge de travail liée au PLU va se terminer et qu'avec l'installation de la fibre optique en mairie le personnel devrait gagner du temps dans l'utilisation d'internet. Nous pensons que tout autant que la charge de travail c'est l’organisation qui est à revoir, certaines procédures ( telle que la réservation de salle) étant consommatrices de temps pour le personnel.

Également nous disons que lors de la fermeture du bureau de Poste on nous avait dit qu'une des raisons pour ne pas faire une agence postale est qu'il aurait fallu recruter et que cela avait un coût.

 

Enfin nous demandons si cette embauche va permettre de revoir les horaires d'ouverture de la mairie en soulignant que les mairies de Meysse et de Cruas sont ouvertes le samedi matin et que la commune de St Vincent de Barrès a une ouverture le lundi de 17H jusqu’à 19H.

Nous interrogeons les élus sur ce qu'ils pensent de cette proposition de création de poste Quelques uns d'entre eux expriment le besoin de revoir les horaires d'ouverture et sans doute de retravailler l'organisation.

 

Pour nous, ce recrutement n'étant associé à aucun service nouveau à la population et dans la mesure où il engage la commune dans la durée, nous votons CONTRE.

 

QUESTIONS DIVERSES

 

Rapport de la SAUR

Michel CHEYNET présente le rapport de la SAUR qui a effectué un certain nombre de contrôles sur le réseau d'assainissement. Suite à ces contrôles des préconisations de travaux sont faites notamment sur les parties du réseau non étanches où les eaux pluviales se déversent dans les égouts

Dans la station d'épuration il y a des travaux à effectuer sur la turbine, la ventilation du local de la presse à boue à améliorer et la clôture à sécuriser pour éviter les intrusions. Sur Grimolle il faut sécuriser l'accès au relevé du comptage et réparer la canalisation de trop plein. Dans le quartier du Périllas il y a eu un effondrement du regard et la réparation va entraîner une dépense importante ; Enfin quartiers des fontaines l'étude va être lancée sur les réseaux d’assainissement. Concernant le quartier des fontaines, nous soulignons l'importance de prévoir les réseaux d'assainissement mais aussi autres réseaux en lien avec le projet global de réaménagement du quartier.

 

Nos questions diverses

 

Achat mobilier école élémentaire

Nous avons vu dans le compte rendu du conseil d'école de l'école maternelle qu'il y avait une demande récurrente pour l'achat de mobilier bibliothèque pour 3 classes. Or dans le budget d'’investissements prévus pour 2016 il y avait 5000 euros de prévus pour le mobilier de l'école. Nous demandons où on en est.

Il nous est répondu que cet achat est en cours , que les meubles bibliothèques ont été commandés et que la structure de mobilité doit être choisie avec les enseignants.

 

Vote du PLU A quelle date ?

Le maire nous dit que suite aux modifications du projet de PLU, une nouvelle réunion publique est prévue le 2 décembre et que le PLU pourrait être voté lors d'un conseil municipal le mardi 20 décembre.

 

Citoyens vigilants

Nous rappelons que fin août le maire nous avait dit avoir attendu l'arrivée du nouveau commandant de gendarmerie pour en parler avec lui et nous demandons où on en est. Le maire nous répond qu'il n'a pas rencontré le commandant de gendarmerie, mais René Gimenez nous dit de ne pas nous inquiéter que ce dispositif se mettra en place.

 

Le public est ensuite invité à poser ses questions

 

La voiture au ravin du Rignas.

La personne qui avait abordé cette question lors d'un conseil municipal précédent pose la question de savoir la suite donnée à la rencontre qu'elle a eu avec le maire début Novembre. Au cours de cet entretien, le maire lui avait donné l'accord pour que la commune prenne à sa charge l'enlèvement du véhicule sous réserve de l'accord du propriétaire du terrain et de la gendarmerie. Un courrier devait être fait auprès de ces 2 interlocuteurs, mais le maire dit que faute de temps du personnel administratif, ce courrier n'a pas encore été rédigé.

Cette réponse nous désole.

 

Ramassage des Ordures Ménagères  et fiscalité dans le cadre de la future communauté de communes.

Un habitant pose la question du coût du ramassage des ordures ménagères après la fusion. Il explique que dans son lotissement les riverains se sont organisés pour avoir 3 points de ramassage et il s'inquiète du passage éventuel en régie : avec quel matériel ?pour quel coût. ? Le maire explique dans la communauté Barrès Coiron la taxe des ordures ménagères était supportée par les entreprises notamment par la centrale EDF.

Ce point fait partie des points en discussion dans le cadre de la négociation, mais pourrait se traduire par une augmentation des impôts locaux.

 

Enfin le maire informe que la 1° réunion du conseil communautaire issu de la fusion devrait se tenir à Rochemaure le 16 janvier 2017. Il précise que cette réunion sera publique et ouverte à tous.

 

Le conseil municipal se termine à 20H15.

SONDAGE AUTOUR DU PROJET DE CREATION D'UNE BIBLIOTHEQUE

L'idée d'une création d'un point bibliothèque à Rochemaure fait son chemin. Nous sommes très impliqués dans ce projet et travaillons avec l'adjoint à la culture et des habitants motivés pour faire aboutir cette idée.

Dans ce cadre, un sondage est diffusé pour vérifier si ce projet répond aux attentes des rupismauriens. Il permet également de recenser des personnes qui seraient volontaires pour aider bénévolement au fonctionnement de cette bibliothèque.

Nous nous faisons le relais de cette initiative. Vous aussi pouvez répondre au questionnaire en le remplissant et en nous l'adressant par mail à rochemaureavecvous@yahoo.fr

sondage.pdf (47007)

 A savoir: Depuis septembre le Comité d'Animation de Rochemaure a installé une boite à livres sur la place de l'église. C'est une belle initiative qui est totalement complémentaire avec le projet bibliothèque.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 SEPTEMBRE 2016

 

Excusés : Véronique CLUTIER procuration à Adèle LAMBERT, Bernard CUNHA procuration à Jean Claude AUDOUARD

Excusées sans procuration : Cathy SOUMILLE, Marlène GOMEZ

Absent : Bruno MALTAVERNE

5 membres de RAV assistaient à ce conseil.

 

Le PV rectifié de la séance du 14 juin et celui de la séance du 23 août sont adoptés à l'unanimité

 

1- Adoption d'un agenda d'accessibilité programmé.

 

Les gestionnaires des Établissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public ont désormais l'obligation pour mettre leurs établissements en conformité avec les obligations d'accessibilité de s'engager par la signature d'un Agenda d'Accessibilité Programmée ( Ad'AP). C'est une programmation budgétaire des différents travaux à réaliser qui après vote du conseil municipal est approuvée par la Préfecture laquelle contrôle ensuite la réalisation ( tous les 3 ans environ)

La commune de Rochemaure a réalisé un diagnostic avec un cabinet spécialisé à la suite duquel il est proposé une programmation sur 6 ans des travaux. Les années 1 et 2 seront fusionnées ce qui porte à 2021 la fin des travaux. L'ensemble représente une somme de 87.270 euros environ.

Christian Cheynet présente les établissements concernés et le détail des travaux envisagés. Il a été fait le choix d'équilibrer les travaux chaque année.

Il répond ensuite à nos demandes de précisons sur le type de travaux (élargissements de portes , signalétique, création d 'emplacements réservés…).La mise en conformité des toilettes publiques étant prévue, nous attirons l'attention des élus sur l'état désastreux des toilettes publiques à Rochemaure, ce qui donne une image négative de notre village. Pierre Yves Cuny nous répond que ce sujet est à l'étude.

Pour le reste, le dossier étant cohérent, nous votons POUR.

 

 

2- Décision modificative (DM) du budget principal

 

Le maire présente les éléments, à savoir qu'il y a sur le budget investissement des dépenses nouvelles à faire pour payer l'étude sur les réseaux d'eau et d’assainissement, et il y a un trop perçu au titre de la taxe d’aménagement qu'il faut rembourser. L'ensemble représente 17.150 euros. Par ailleurs 17.500 euros ont été récupérés sur le Fonds de Péréquation Intercommunale et Communale. Il est proposé de virer cette somme du compte de fonctionnement au compte investissement, pour couvrir les dépenses ci-dessus.

 

Ceci est tout à fait habituel et ne nous pose pas de problèmes. Par contre nous faisons remarquer que nous sommes fin septembre et que depuis le vote du budget, nous n’avons eu aucune commission des finances. Nous aimerions pouvoir suivre la gestion de la commune. Nous votons des demandes de subventions et n’avons pas le retour des sommes obtenues. Nous posons à titre d'exemple la question de la subvention demandée au conseil départemental dans le cadre de « Mobyllico » pour la réalisation de la piste cyclable. René Gimenez nous répond que notre dossier n'a pas été retenu. Nous faisons remarquer que lors de la délibération sur cette demande nous avions exprimé le doute que nous avions sur la recevabilité de la demande de subvention, le projet ne répondant pas au cahier des charges (cf. notre compte rendu du CM du 26 avril 2016) René Gimenez nous répond que le département les a orientés sur un autre type de subventions. Pour nous, c'est 6 mois de perdus qu'on aurait pu éviter.

Nous aimerions avoir des réponses précises sur d'autres demandes en cours (école, cité du barrage…) d’où l’importance de réunir la commission finances.

 

Pour cette raison, et même si la délibération sur la DM se justifie nous nous ABSTENONS.

 

 

3- Echanges de terrains-

 

Il s'agit de procéder à l'échange de parcelles de terrains avec un propriétaire dont la propriété est traversée par un chemin public - Échange de la parcelle AM626 appartenant à la commune contre une partie des parcelles AM276 et AM275. Cet échange permettra de reconstituer un chemin piétonnier le long du Chambeyrol.

Nous votons POUR

 

 

4- École élémentaire- classe découverte 2016/2017 - subvention

 

Deux enseignantes de l'école élémentaire envisagent une classe découverte du 29 mai au 2 juin 2017 pour les classe de CP et CE2. Le centre retenu est celui de Meyras en Ardèche avec pour thématique le cirque.

L'effectif prévu est de 43 enfants. Le coût prévisionnel du séjour est estimé à 14.776 euros (transport inclus). Le directeur de l'école sollicite une subvention de la commune de 7182 euros, le solde étant financé par une participation des familles, une subvention du conseil départemental et une participation de l'Amicale Laïque

Nous sommes très favorables à ce type d'initiatives et nous votons POUR

 

5- Approbation d'une motion sur le permis de recherches d'hydrocarbures Motion contre l'exploitation du gaz de schiste

 

Nous avions proposé l'adoption de cette motion à plusieurs reprises. Après réflexion, la majorité a été d'accord pour présenter ce texte au conseil municipal.

La motion est adoptée à l'unanimité. Nous nous réjouissons de voir Rochemaure rejoindre les nombreuses communes qui avant elles, ont adopté des motions allant dans le même sens.

 

Questions diverses

 

Avis sur la demande d'enregistrement d'un entrepôt logistique sur la commune de Montélimar

 

Il y a un projet d’agrandissement d'un dépôt de peintures sur la commune de Montélimar à proximité de l'Ile Blanc Cet agrandissement est soumis à enquête préalable. Rochemaure doit donner son avis avant le 15 novembre. La crainte est qu'en cas d'incendie, il y ait une pollution des eaux des étangs de l'Ile Blanc. Michel Cheynet étudie le dossier et il semble important aux élus de se ranger derrière l'avis de l'Agence Régionale de Santé.

 

Rapport annuel 2015 du Syndicat des Eaux Ouvèze Payre

 

Michel Cheynet présente le rapport (consultable sur le site internet du Syndicat Ouvèze Payre) Il rappelle que les 2 derniers adhérents au Syndicat Rochemaure et Meysse représentent ensemble seulement 15 % des abonnés. La double tarification 13 communes à 1,025/m³ et 2 communes à 1,2759/m³ a été validée par le préfet lors de l'adhésion des 2 communes au Syndicat.

Le SEOP dégage un excédent de fonctionnement qui est nécessaire pour réaliser les investissements de mise en conformité notamment le remplacement des linéaires de tuyaux contenant de l'amiante.

Il présente ensuite un tableur excel présentant l'évolution du prix de l'eau et du prix de l’assainissement sur 4 ans duquel il ressort que le prix est au même niveau actuellement qu'il y a 4 ans,

 

 

Nous posons la question des travaux d'aménagement de la route du château qui avaient été présentés aux usagers de la route, au printemps. Michel Cheynet nous dit qu'il a bon espoir de faire les aménagements comme convenu, qu'il voudrait créer un « garage » supplémentaire mais qu'il se heurte à un conflit de propriétaires qui revendiquent des droits de propriété chacun sur la même parcelle.

 

Nous posons également la question du plan de circulation de la cité du barrage. Il nous est dit que ce dossier sera ré-ouvert quand l'aire de jeux sera terminée et que les travaux de celle ci devrait démarrer début 2017.

A ce sujet Isabelle fait part de son regret que le bel arbre à l'entrée de la cité du barrage ait été abattu du fait de la construction en cours. Le maire lui dit qu'il partage ses regrets mais qu'il est intéressant pour Rochemaure d'avoir 3 kinésithérapeutes prochainement .

 

Le conseil municipal se termine vers 20 Heures.

GRANDE PREMIERE POUR OLIVIER!

C'est avec beaucoup d'émotion et de plaisir qu'Olivier a célébré le 10 septembre, le mariage d'Elodie et d'Olivier dans la salle du foyer des amandiers, actuellement salle des mariages de Rochemaure, du fait des travaux en mairie.

RUPISMORIA

Cette première édition a été une réussite. Les associations ont pu présenter leurs activités  sur des stands ou en démonstrations: Arts martiaux, zumba, chorale, lecture de poëmes... ont animé la place des Brassières ou de nombreux habitants sont venus s'informer.

Merci à tous les bénévoles pour cette préparation qui s'est déroulée dans la bonne humeur et a permis aux responsables associatifs de mieux se connaître.

                                                      Preparatifs le matin , photo de Louk

RUPISMORIA

Les associations et la mairie organisent la 1ere Rupismoria.En tant qu'élus, nous avons participé à la préparation de cet évènement et nous nous réjouissons que des synergies se mettent en place  et contribuent à faire se rencontrer entre eux les habitants et à faire connaitre les associations de notre village.

Rendez-vous  Samedi 10 Septembre à partir de 14H place des Brassières

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

DU 23 AOUT 2016

Excusés Cathy SOUMILLE qui a donné procuration au maire, Bernard CUNHA procuration à Jean Claude AUDOUARD
Excusée sans procuration: Véronique CULTIER,
Absents: Marlène GOMEZ, Bruno MALTAVERNE
7 rupismauriens dans l'assistance dont 2 membres de RAV


Approbation du compte rendu du Conseil Municipal du 14 Juin 2016
Nous faisons juste remarquer que pour les désignations de représentants à des instances, s'agissant de votes nominatifsla formulation pour et contre, n'est pas adaptée dans la mesure où il y avait 2 candidats. La rectification sera faite dans le P.V.

1- Subvention exceptionnelle au  Collectif Rencontres Citoyennes à Rochemaure
En 2015 et début 2016, des membres de l’association « Collectif Rencontres Citoyennes de Rochemaure» ont initié une action de stérilisation des chats errants et engagé des frais à hauteur de 270 euros sur l'année 2015 et 35 euros sur 2016.
Il est proposé au conseil municipal d'allouer une subvention exceptionnelle pour 305 euros.
Nous sommes favorables au versement de cette subvention. Nous demandons quels sont les résultats de la  campagne menée par la mairie. Pierre Yves CUNY nous répond que la convention avec 30 millions d'amis  a évolué : désormais les  stérilisations  peuvent avoir lieu tout au long de l'année au cas par cas avec un droit de tirage entre 20 et 30 stérilisations d'ici la fin de l'année.
Nous  demandons que l'information soit donnée sur le site de la mairie.
Nous votons POUR l'attribution de ce cette subvention


2- Subvention Atouts jeunes

L'association « Atout jeunes » sise à Montélimar organise des activités à destination de jeunes. 4 jeunes rupismauriens ont participé au projet «  le train de la Liberté »  qui leur a permis de participer à un parcours européen à la rencontre de l'Histoire et plus particulièrement de la 2nde guerre mondiale.
Le coût par jeune est de 529 euros que les jeunes financent  de différentes manières (travail- épargne, organisation d'une tombola, participation des familles …). Il est demandé à la commune une participation de 80 euros par jeune soit une subvention d'un montant de 320 euros.
Cette activité étant fort intéressante pour les jeunes nous sommes favorables au versement de la subvention et nous votons POUR


3-Avenant à la mise à disposition du service de médecine professionnelle «  santé au travail »
Il s'agit d'un avenant qui fait suite à la décision du centre de gestion d'augmenter le cout de la visite médicale annuelle des agents  à 60 euros auxquels il faut ajouter 2 euros de frais de gestion, soit 62 euros par visite .
Nous votons POUR.


4- Travaux de la mairie choix des entreprises
Le conseil municipal ayant approuvé par délibérations des 13 janvier et 31 mars le projet d'aménagement de la mairie, il est proposé de signer les marchés avec les entreprises. Un récapitulatif des offres par lot nous est présenté. L'estimation totale est de 215.156,48 euros
Nous avons des questions sur la forme et sur le fonds.
Sur la forme nous demandons quelle est l'instance qui a procédé à l'ouverture des plis ?  La réponse est que ce n'est pas une instance définie mais un groupe d'élus. Nous suggérons qu'il existe une commission d'appel d'offres et qu’elle aurait pu être réunie avec simplement un avis consultatif. Compte tenu des nouveaux plafonds des marchés publics, ( 5 millions de travaux) cette Commission ne se réunira jamais dans le mandat., autant l'utiliser pour d'autres ouvertures de plis.
Sur le fond, nous demandons de nous rappeler le nombre de m² crées par ces travaux. Nous obtenons pas de réponse précise du maire et des élus, mais une estimation de 60 m² de la part de la secrétaire générale.
Nous demandons également pourquoi la climatisation était en option ? René Gimenez nous  explique  qu'il y a des climatiseurs susceptibles d'être réutilisés mais que ceux ci doivent être vérifiés.
Concernant la climatisation, le choix du prestataire nous interpelle. Il y a eu 3 réponses une à 50000 euros, 2 autour de 17000.Comment explique-t-on cette différence ?  Une des entreprises a dit qu'elle avait fait une erreur et qu'à 17.000 euros elle ne pouvait pas réaliser la climatisation. Or l'offre retenue est celle du 3° candidat avec une offre autour de 17.000 euros. Nous faisons part de notre étonnement et demandons si la mairie ne prend pas des risques avec ce choix.

Pour ces raisons et parce que nous pensons que ces travaux ne garantissent pas une nette amélioration des conditions de travail du personnel et des services aux habitants, nous votons CONTRE


5- Construction d'un auvent pour le stade
Il est proposé de réaliser un auvent sur le bâtiment de la buvette du stade pour la somme de 12.000 euros.
Dans la mesure où il s'agit d’une demande des utilisateurs, et que ces travaux avaient été inscrits dans le BP investissement de 2016.nous votons POUR


6 Adhésion de la communauté de communes BARRES COIRON au Syndicat Mixte du SCOT Rhône Provence Baronnies ( Schéma de Cohérence territoriale)
En date du 27 juin 2016 la communauté de communes a décidé d'adhérer au Syndicat Mixte du SCOT Rhône Provence Baronnies. Il est proposé au conseil municipal d'approuver la création du syndicat mixte du SCOT Rhône Provence Baronnies et d'approuver l'adhésion de la communauté de communes Barrès Coiron à ce syndicat.
Barrès Coiron y aura 2 représentants titulaires  et 2 suppléants, Rhône Helvie 3 titulaires, 3 suppléants  soit 5 membres sur un total de 48.
Ces SCOT auront de larges pouvoirs en matière d'aménagement du territoire. Il est prévu que les citoyens aient des espaces de concertation. Des membres du Collectif citoyens de Rochemaure étant présents dans la salle lors du conseil municipal, nous leur suggérons de s’intéresser à cette question.
S'agissant de l'adhésion de Barres Coiron au SCOT Rhône Provence Baronnies, nous votons POUR


7- Fonds National de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales.
Le maire rappelle que depuis 2011 a été institué un mécanisme de péréquation qui consiste à prélever une partie des ressources de certaines intercommunalités et communes pour la reverser à des intercommunalités ou communes moins favorisées. Barrès Coiron et ses communes sont donc contributrices à ce fond  ( A l'inverse Rhône Helvie est bénéficiaire du fond) . Le prélèvement total de 2016 est de 1.848 314 euros. Par délibération du 27 juin 2016, la communauté de communes de Barrès Coiron a décidé de prendre à sa  charge 65 % du FPIC soit 1.208 314euros , les 35 % restants soit 640.000 euros étant répartiis entre les communes. La  participation de la commune de Rochemaure est de 82.195.
Cette prise en charge par la communauté de communes étant plus favorable aux communes que la répartition de droit commun, cette proposition est votée à l'unanimité.

Le conseil étant terminé, le maire nous propose de poser nos questions diverses.
Nous en avons plusieurs :

QUESTIONS DIVERSES
  Opération Citoyens Vigilants avec la gendarmerie. De nos contacts avec certains gendarmes il ressortait que la gendarmerie était en attente vis à vis de la mairie pour mettre en œuvre cette opération. Le maire nous dit qu'il attendait l'arrivée du nouveau commandant de police pour en parler avec lui. Nous pensons qu'il est important de réactiver les contacts à ce sujet.

Conseil Municipal Jeunes
Nous demandons si le projet va être relancé. Nous  insistons sur le fait que nous y sommes très favorableS mais que nous avions dénoncé la méthode. Le maire nous dit que rien n'a été avancé, qu'il pensait confier ce dossier à Carole Parat mais que celle ci est en formation jusqu'en janvier. Nous disons que nous avons dans notre équipe des personnes prêtes à s'investir dans ce projet. Devant notre insistance, le maire nous propose de nous associer. Nous allons le rencontrer à ce sujet avec des propostions.

Point eau à l'aire de jeux de l'école maternelle
Nous réitérons la demande des parents utilisateurs de cette aire de jeux pour qu'un point d'eau soit installé à proximité. Notre demande avait été oubliée, elle va être réexaminée.

Nous signalons également des problèmes de signalétique sur la via rhôna: les cyclistes venant de Montélimar en direction de Meysse ne voient pas le panneau de bifurcation et suivent la voie ferrée au lieu de tourner à droite vers le stade. Conséquence ils se retrouvent en dehors de la via rhona vers le carrefour market. Également il y a le problème des cyclistes qui ne descendent pas de vélos sur la passerelle himalayenne. Peut être regarder pour une signalétique au sol?.
Enfin nous réitérons notre demande de motion contre le gaz de schiste. René Gimenez nous assure qu'il va rédiger une contre proposition.
Nous avons également une question  sur un point que nous avons déjà abordé, mais un habitant concerné étant présent nous proposons qu'il pose lui même sa question. Le maire donne la parole aux personnes présentes.

Cet habitant soulève la question de la voiture épave dans le vallon du Rignas. Les propriétaires du terrain ne peuvent intervenir pour faire enlever ce véhicule s'ils ne produisent pas la carte grise du véhicule. Ce véhicule ayant été volé, il n'a plus de propriétaire connu. Le maire lit des échanges de courriers entre le propriétaire du terrain , la gendarmerie, le procureur de la république. Nous rappelons au maire qu'il a la légitimité pour faire enlever cette épave. Le dossier est complexe nous le reconnaissons, mais pour autant  on ne peut laisser des épaves polluer notre environnement surtout dans un village de caractère.

Un habitant demande où est on du PPRI  ( Plan de Prévention des Risques Inondations) Le maire répond qu'une réunion publique est prévue le mardi 20 septembre avec le bureau d'études.
Cette même personne demande où on en est du dossier ADN ( ( Ardèche Drome Numérique) et de l'installation de la fibre optique. Le maire répond qu'il a une réunion du bureau d'ADN  mardi prochain, que l'appel d'offres va être lancé en septembre et que le choix des entreprises se fera en décembre. Le dossier suit le cours prévu.

Jean Pierre  fait plusieurs remarques sur la pyrale du buis qui détruit les buis et signale une action menée à Sauzet ( à étudier) Puis il parle des risques d'incendie  et demande si les risques ont été pris en compte dans le PLU ce que lui confirme le maire. Il évoque plus particulièrement  le quartier de la Violle et pense que les bornes à incendies sont insuffisantes ou mal placées.

Cédric P pose une question sur les conséquences de la fusion des communautés de communes en matière d’imposition notamment pour les Taxes d'ordures ménagères. ( TOM) Le maire rappelle le mécanisme mis en place sur Barrès Coiron qui a permis de faire prendre en charge la TOM dans les impôts fonciers  dont la part la plus importante est assurée par les entreprises, notamment par la centrale nucléaire. Le travail d’harmonisation de la fiscalité entre les 2 communautés de communes se poursuit.
Enfin le président du CRCR remercie le maire et les élus de l’attribution de la subvention exceptionnelle au CRCR votée en début de Conseil municipal. Mais il souhaiterait que le CRCR accède au régime de droit commun des associations (subventions et accès à la photocopie). Le maire lui répond qu'il ne peut soutenir une action politique.
Une fois encore nous constatons que le maire et sa majorité amalgament action citoyenne et action politique et nous ne pouvons que le regretter.

Le conseil municipal se termine à 20h30
.

FUSION DES DEUX COMMUNAUTES DE COMMUNES

 

On en parle peu, mais pourtant les élus et les services y travaillent activement. La fusion entre les communautés de communes de Barrès Coiron et de Rhone Helvie sera opérationnelle au 1er janvier 2017.

Cette fusion est une des conséquences de la Loi Notre qui oblige ( sauf exceptions en zone très rurale) les communautés de communes à avoir au moins 15.000 habitants.

Avec ses 10. 777 habitants Barrès Coiron et avec ses 10.958 Rhône Helvie n'avaient pas la taille nécessaire. La fusion de ces 2 entités a paru la plus logique.

La nouvelle communauté de communes aura donc 21.735 habitants répartis dans 15 communes, le Teil ( 8.197 habitants) devenant la plus importante commune suivie de Cruas (2.872) puis de Rochemaure (2286 habitants). La plus petite reste Saint Pierre la Roche (53 habitants).

 

Que se passe-t- il actuellement ?

Il s'agit de faire un état des lieux des compétences exercées actuellement par chacune des communautés de communes, de la manière dont celles ci sont organisées ( ex régie, sous traitance, personnel intercommunal…), et de voir ce que la fusion nécessite comme harmonisation.

Le chantier est important d'autant plus que les délais sont courts.

 

Des groupes de travail ont été constitués sur plusieurs thèmes rassemblant des élus intercommunaux et communaux et du personnel des 2 intercommunalités ou communaux.

 

  • Aménagement de l'espace : ex déplacements doux, logement et cadre de vie ( plan local de l'habitat, logement des jeunes, instruction des documents d'urbanisme...).

  • Développement Économique ex gestion des zones artisanales, opérations rurales collectives,pépinière d'entreprises...

  • Petite Enfance/ Jeunesse :multi accueil, relais assistante maternelle, lieu accueil parents enfants, centre de loisirs...

  • Action Sociale : portage des repas, accueil d'urgence, accueil gens du voyage, maison de santé…

  • Protection et mise en valeur de l'environnement : assainissement non collectif, entretien des rivières ...

  • Déchets Ménagers : collecte ordures ménagères, collecte sélective, gestion des déchetteries, traitement...

  • Tourisme : office du tourisme, gestion des sites du patrimoine, sentiers de randonnées...

  • Culture : lecture, cinéma, musées, partenariats culturels, organisation d'événements..)

  • Moyens Généraux : bâtiments, matériels, fournitures...

  • Communication : outils messages, nom

  • Ressources Humaines :rémunération, temps de travail, formation, avantages sociaux...

  • Finances : fiscalité, finances locales

Ces groupes se réunissent et soumettent des avis au comité de pilotage qui réunit 30 élus ( 2 par communes)et 3 techniciens les 2 directeurs et le directeur adjoint.

Les élus communautaires sont informés de l'avancée des travaux de chaque groupe de travail. Un point est fait lors de chaque conseil communautaire.

Normalement dans chaque commune cette information doit être relayée auprès de l'ensemble des élus lors des conseils municipaux et des réunions d'information devraient être faites auprès de la population.

Nous constatons malheureusement que ce n'est pas le cas à Rochemaure.

 

Qui va composer le futur conseil communautaire ?

Actuellement Barres Coiron a 28 élus communautaires et Rhône Helvie 26 élus, soit un total de 54 élus.

La loi prévoit que le futur conseil communautaire sera de 36 sièges et qu'un accord local peut l'amener à 45 sièges.

Dans tous les cas certains élus perdront leur mandat suite à la fusion.

Ainsi Rochemaure qui actuellement a 6 sièges n'en aura plus que 3 ou 4 selon le nombre total qui sera décidé.

Ces élus ont été élus démocratiquement lors des élections de 2014. De plus, ils siègent en tant que représentant de la communauté de communes dans différentes instances ( Pays, Mission Locale,...). Cette représentation devra être arrêtée alors qu'ils sont engagés depuis 2 ans dans le travail en cours dans ces organismes.

De plus, la désignation des nouveaux conseillers se faisant dans les conseils communaux, les élus issus de listes d’opposition seront très vraisemblablement écartés, ce qui pour nous est un déni de démocratie.

Ce point nous semble important. Nous l’avons dénoncé à plusieurs reprises. Certains élus demandent avec nous que l’ensemble des conseillers communautaires élus en 2014 soient maintenus dans leur mandat jusqu'à la fin de celui-ci , même si le nombre est supérieur au nombre prévu par la loi. Cela n'engendre aucun coût supplémentaire, ces élus n'étant pas indemnisés. Mais il n'est pas sur que la loi l'autorise.

 

Est ce que la population bénéficiera toujours des mêmes services ?

Tous les services de proximité disponibles à la population seront maintenus. C'est le principe même de l'intercommunalité qui repose sur la solidarité entre les communes qui continuera d'être appliqué afin d'assurer la gestion des compétences transférées et le déploiement des services sur le territoire. La mutualisation des moyens permettra également d'offrir à l'ensemble du territoire l'accès aux mêmes services.

Avec ce nouveau périmètre l'objectif est de développer les services et même aussi d'en créer de nouveaux.

 

Quel sera le nom de cette nouvelle identité ?

Le groupe communication issue des 2 communautés de communes Barres Coiron et Rhone Helvie a élaboré un cahier des charges

Le futur nom doit répondre aux objectifs principaux suivants

  • développer une identité partagée et proposer une vision globale du territoire nouveau

  • Situer géographiquement le territoire

 

Éléments de cadrage

Identifier les principales ressources et caractéristiques géographiques ( ex Vallée du Rhône et le patrimoine naturel, Porte d'entrée Ardèche méridionale...), patrimoniales (ex patrimoine antique et médiéval), historiques ( ex art roman)… du futur territoire qui servent à son identification .

Diagnostic sur ce qu'est le territoire, ses principales caractéristiques… afin de comprendre ce qui fait son unité, ce qu'il représente

Trouver des éléments qui permettent de localiser le territoire, de valoriser ses atouts (économiques, touristiques) en l’associant à ces noms évocateurs.

 

Consignes de travail

Le nom doit être porteur d'un message clairement identifiable à partir des caractéristiques et des objectifs portés par le territoire.II devra répondre aux critères suivants

  1. Être positionné par rapport à l'Ardèche

  2. Être facilement reconnaissable auprès des habitants

  3. Être identifié par les personnes extérieures au territoire

  4. Être sans sigle

 

Seuls les élus et les agents des 2 communautés de communes sont consultés. Les propositions seront centralisées par commune.

Nous regrettons et l'avons exprimé lors du conseil communautaire de juin qu'il n'y ait pas eu une consultation de l'ensemble des habitants. Celle-ci aurait permis aux habitants de s'impliquer un peu dans cette fusion.

C'est pourquoi nous avons décidé de donner la parole à ceux qui ont des suggestions à faire. N'hésitez pas à nous envoyer par mail vos propositions de nom, nous nous ferons vos relais. Date limite de retour le 12 juillet 2016.

 

Notre avis sur cette fusion

Cette fusion n'est pas simple à mettre en œuvre, mais c'est une véritable opportunité de confronter les pratiques, de s'enrichir des expériences et spécificités de chacune des 2 communautés de communes, de réfléchir aux enjeux et de construire un nouveau projet de territoire pour les années à venir.

Nous regrettons que les habitants ne soient pas davantage associés à ce travail. Nous espérons qu'une fois la phase diagnostic, préconisations élaborées, des espaces participatifs seront mis en place.

 

 

 

 PLAN LOCAL D'URBANISME

Le projet a été présenté le 20 Mai aux habitants. Nous avons analysé les documents et fait nos remarques sur le cahier de doléances à l'attention du commissaire enqueteur.

plu cahier doleances.pdf (115684)

N'hésitez pas vous aussi à aller inscrire vos remarques en mairie.

SOIREE ENVIRONNEMENT : ON CONTINUE!

Une vingtaine de personnes avait répondu à la propostion du groupe RAV d'échanger sur le thème " Environnement, on laisse on faire ou on bouge ?"

Après la projection de 2 documentaires l'un présentant les enjeux de façon globale, l'autres apportant les témoignages d'initiatives collectives autour du développement durable, le débat s’est installé  parmi les  participants.

 

Très rapidement il y a eu consensus sur le fait qu'

 

- Il ne faut pas attendre la solution miracle des décideurs locaux ou nationaux

- La mobilisation des consciences passe par l’action citoyenne locale.

 

Plusieurs participants ont témoigné d’actions environnementales mises en œuvre dans leur quartier, des associations ont fait part de leurs initiatives dans différents domaines, la question a été posée de savoir comment avancer de façon plus collective et comment créer de la synergie entre ces initiatives.

Les idées ne manquent pas, de la journée citoyenne pour nettoyer, fleurir à la mise en œuvre d’un système d’échanges de services, de prêt de matériel en passant par une réflexion sur une monnaie locale ...De nombreuses pistes ont été avancées.

En dehors de tout cadre « politique » Rochemaure Avec Vous va poursuivre sa démarche citoyenne . D'ores et déjà rendez-vous est donné le jeudi 23 juin de 20H à 22 H à la salle des fêtes, 1er étage à Rochemaure, à tous ceux qui souhaitent avancer dans la mise en oeuvre d'actions concrètes.

N'hésitez pas à rejoindre le groupe animé par Alain BOUVIER.

 

Rappel Soirée Environnement du 26 Mai 2016

Rochemaure Avec Vous intègre dans ses valeurs : "La participation citoyenne"
S'il y a un domaine où la participation citoyenne est incontournable c'est celui de l'environnement, du développement durable.
La commune est le lieu où se concrétisent la qualité de l'air de l'eau de la nourriture, la biodiversité les problématiques énergétiques, le lien social...etc.........
Nous partageons l'idée que l'on ne peut pas changer le monde de façon maximaliste, que s'il faut une pensée globale il faut aussi agir en local pour que nous "soyons le changement".
Ces quelques idées partagées ont suffi pour que nous proposions aux rupismauriens désireux de bouger cette rencontre. Il ne s'agit surtout pas d'une soirée "politique" on l'on passera son temps à critiquer les décisions nationales régionales et locales ou à se battre sur le taux de pollution à Rochemaure mais le point de départ d'un projet local (des exemples seront donnés dans les documentaires projetés) qui se construira participativement avec l'énergie et la motivation des acteurs volontaires, avec le soutien mais en dehors de la structure RAV.

Vous avez compris que votre présence celle de vos familles de vos amis est importante 
Nous comptons sur vous

A très bientôt 
Alain Bouvier

 

 

SOIREE DEBAT ORGANISÉE PAR

          ROCHEMAURE AVEC VOUS                   

Energie, pollution de l’eau de l’air, bio diversité, qualité alimentaire, tri sélectif, usage limité des pesticides …. Autant d’enjeux que doivent ou devraient intégrer les décisions des élus. Une indispensable pensée globale qui restera insuffisante et inefficace sans prise de conscience citoyenne et sans action locale.

Fidèle à ses valeurs participatives, Rochemaure avec vous et ses 2 élus vous invitent à partager une soirée de réflexion et de construction qui devrait intéresser tous ceux qui souhaitent agir pour la qualité environnementale.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Une drole de conception de la démocratie

(suite et fin)

Suite à notre courrier, le maire nous a fait savoir qu'il n'y avait pas de Conseil Municipal Jeunes d'installé, juste une réfléxion en cours. Et que les journaux s'étaient trompés en présentant les jeunes comme des "conseillers". lettre du maire 15 avril.pdf

Les journaux se sont fait l'écho de ce revirement.

La Tribune 22avril.pdf 

Dauphiné Libéré 20avril.pdf

Nous ne sommes pas complétement convaincus par cette explication et pensons que notre intervention a eu son utilité.

Toutefois, même si nous continuons à déplorer l'absence de concertation et les méthodes de travail de la majorité, il nous parait important de ne pas entrer dans une polémique sans fin, surtout quand des enfants y sont mélés.

Pour nous, l'essentiel est de savoir qu'il y aura à la rentrée un Conseil Municipal Jeunes à Rochemaure, et que celui-ci sera constitué de façon démocratique avec une élection ouverte à tous les enfants.

Nous y serons vigilants.

De même que nous veillerons à ce que les travaux de ce Conseil Municipal des Jeunes soient indépendants des volontés des élus en place et que ses propositions soient éxaminées avec attention.

EN COMPLEMENT DE NOTRE RAV INFOS 3

Voici les articles dont nous vous parlons dans notre RAV- Infos 3 et que nous n'avons pu mettre par manque de place

Motion Gaz de Schiste   projet motion gaz de schiste.pdf

Tri Sélectif   Valorisons nos déchets.pdf

Nous vous en souhaitons bonne lecture. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

UNE DROLE DE CONCEPTION DE LA DEMOCRATIE

pour l'installation d'un

 

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES

 

DEUX articles parus dans la Tribune tribune.pdf et le Dauphiné Libéré dauphine.pdf   annoncent l'installation d'un Conseil Municipal Jeunes à Rochemaure.

Les conditions de cette installation nous ont scandalisés: 9 jeunes cooptés sans élection, ni information des autres enfants.

 

Pour nous, il est très grave  dans le cadre d'une action d'éducation des jeunes à la citoyenneté de ne pas respecter les règles de base de toute démocratie à savoir, l'élection des représentants

.

A Rochemaure, les responsabilités, le  pouvoir semblent se gagner par désignation du maire. En agissant ainsi, quel message civique et citoyen envoie-t-on aux enfants?

Alors que cela aurait pu être un beau projet pour les enfants, la mise en œuvre soulève notre indignation. C'est pourquoi nous avons souhaité réagir de façon publique.

 

Vous trouverez ci-dessous la lettre ouverte que nous avons adréssée au maire et aux élus de la majorité.

 

Nous vous tiendrons informés de la suite qui sera donnée à ce courrier.

 

 

Le 11 Avril 2016

 

LETTRE OUVERTE

 

Monsieur le Maire

Mesdames et Messieurs les élus de la majorité

 

Nous découvrons dans la presse la création d'un Conseil Municipal Jeunes. Nous aurions pu nous réjouir de cette initiative qui permet aux enfants de s'impliquer dans la vie de la commune, mais les conditions de sa mise en place soulèvent de nombreuses questions.

 

En général, cette instance est créée par une délibération adoptée en conseil municipal. Nous n'avons même jamais eu d'information sur ce projet. Pourquoi ? Y aurait-il des choses à nous cacher ? Ou bien est-ce simplement dans la continuité d'un certain état d'esprit qui consiste à informer à minima les autres élus et les administrés ?

 

Nous nous demandons comment a été composé ce Conseil Municipal des Jeunes: tirage au sort ? Désignation ? auto-désignation? cooptation… 

 

Cette installation est à comparer avec celle du Conseil Municipal des Enfants de Meysse qu'on peut consulter sur le site de la commune : explication à tous du rôle du conseil municipal des enfants et des conseillers, appel à candidatures, candidature individuelle de chaque enfant auprès du maire, campagne électorale avec confection d'une affiche individuelle par chaque candidat-e, vote de l'ensemble des élèves de CE et CM et installation du conseil municipal.

C'est à dire un vrai processus pour apprendre aux enfants le fonctionnement démocratique d'une commune.

 

Ce projet aurait pu faire consensus s'il y avait eu réflexion et concertation. Mais la façon dont vous l'avez mené s'apparente davantage à l'oligarchie qu'à la démocratie, ce qui est un comble lorsqu'il s'agit d'éduquer les enfants à la citoyenneté.

 

Quelles valeurs donnons-nous en exemple aux jeunes générations si dès le début de leur engagement de jeune citoyen, le processus démocratique n'est pas respecté par le "conseil municipal des adultes" et qu'à l'élection - base essentielle de toute démocratie - on privilégie d'autres modes de désignation ?

 

Nous dénonçons ce double déni de démocratie envers nous et envers les enfants et leurs familles et laisserons les rupismauriens en juger.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les élus de la majorité nos meilleurs salutations.

 

Anne Dominique Blanc et Olivier FAURE

Conseillers municipaux « Rochemaure Avec Vous »

 

 

 

D'où viennent nos chiffres sur les travaux de l'école ?

Dans notre bulletin RAV-Infos 2, nous annonçons un certain nombre de chiffres sur le coût réel des travaux de rénovation de l'école. Plusieurs d'entre vous nous demandent d'où proviennent ces chiffres.

Nous avons longuement consulté les différentes délibérations des conseils municipaux ayant traité ce sujet depuis 2009.

Voici les éléments que nous avons trouvés. Cela vous permettra de suivre l'évolution du projet et du plan de financement des travaux et de savoir ce qu'a réellement coûté la réhabilitation de l'école élementaire

pour lire la suite, consultez le dossier récapitulatif délibérations travaux de l'école

LA PEUR DE l'AUTRE

 

Avant dans le village, tout le monde se connaissait. On savait qui habitait où, qui étaient les parents. On connaissait les enfants, leurs âges, leurs prénoms.On partageait les peines, les joies.

 

Aujourd'hui, notre village a grandi. Des nouveaux habitants sont arrivés, les anciens rupismauriens sont de moins en moins nombreux. Et comme aucun lieu n'existe pour que la population se retrouve, apprenne à se connaître, des peurs se développent.

 

Lire la suite  ON NOUS ECRIT

NOTRE INTERVENTION À PROPOS DES ATTENTATS DE PARIS

 

"Nous souhaiterions revenir sur les événements tragiques du 13 Novembre qui nous ont tous secoués. Dans ces moments là il est important de pouvoir se rassembler.

Nous tenons à insister sur le fait qu'au delà de l'hommage, il est de notre devoir d'élus d'agir contre l'endoctrinement et le fanatisme de certains mais également d'agir localement pour éviter l'amalgame entre Islam et terrorisme qui suscite la peur et le rejet de l'autre.

Tout doit être fait - et c'est en cela que repose notre responsabilité d'élus,- pour mettre en échec ceux qui cherchent à provoquer une véritable fracture au sein de notre société.

En tant qu'édiles de "Rochemaure Avec Vous " nous souhaitons que nous tous favorisions les actions d'éducation, de citoyenneté, de promotion de la laïcité qui garantissent le vivre ensemble dans le respect des valeurs de notre république. »

Nos actions depuis la rentrée

Depuis la rentrée, plusieurs habitants nous ont sollicité pour nous demander de les aider à résoudre un problème auquel ils étaient confrontés....

pour lire la suite...QUOI DE NEUF?

NOUVEAU SUR NOTRE SITE

VOUS POUVEZ VOUS INSCRIRE POUR RECEVOIR NOS INFORMATIONS

Formulaire à droite sur cette page.

LA SOLIDARITE AUX MIGRANTS EN ACTES

 

Nous avions posé la question lors du Conseil Municipal de septembre de savoir si la mairie allait se porter volontaire pour accueillir des migrants . Il nous avait été répondu que « c'était compliqué  et qu'il valait mieux s' appuyer sur les associations », mais sans qu'aucune autre information ne soit donnée ni à nous ni à la population.

Nous avons donc décidé de prendre contact avec les organismes et les associations qui près de chez nous, agissent, certaines depuis des années, auprès des migrants et des réfugiés.

Si le sort des personnes fuyant leur pays pour échapper aux atrocités de la guerre ne vous laisse pas insensible,

Si vous avez envie de leur venir en aide mais ne savez comment faire ?

Voici les informations que ces associations et organismes nous ont transmises.

 

LE SECOURS POPULAIRE LE TEIL

« Sur le bassin de Montélimar Le Teil, ce sont plusieurs dizaines de familles de réfugiés que le Secours Populaire accueille, en partenariat avec l'ASTI pour leur permettre au cours de permanences juridiques de faire valoir leurs droits, mais aussi pour leur apporter soutien et réconfort (aide alimentaire, aide vestimentaire, apprentissage du français, aide administrative, scolarisation des enfants et aide au logement).

Ainsi l'ASTI et le secours populaire du bassin de Montelimar Le Teil ont permis à plusieurs dizaines de familles déboutées du droit d'asile, mais ayant encore des droits à faire valoir, de trouver un hébergement à leur sortie du CADA (centre d'accueil des demandeurs d'asile).

Le drame que représente  la situation des migrants, constitue un appel pour que se développe une forte solidarité humaine et généreuse. Devant l’urgence de la situation, il est nécessaire de faire plus. Pour cela, les dons et les heures de bénévolat permettront de soulager la détresse de ceux que les guerres, l’intolérance ont contraints à l’exil au péril de leur vie. En effet la mise en oeuvre de la solidarité nécessite énormément de moyens humains et financiers. Aujourd'hui sur le secteur de Montelimar Le teil nous devons trouver des logements, payer des loyers, des factures d'eau et d'électricité, des frais de déplacements pour répondre aux convocations de l'administration, des frais d'avocat pour faire valoir les droits et nous avons besoin de bénévoles pour nous aider à soutenir ces familles.

Tous les dons à notre association ouvrent droit à une réduction d'impôts égale à 75% du montant du versement, dans la limite d'un plafond de 528 €. Au delà la réduction est de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable. Ainsi par exemple un don de 60 € revient en réalité à 15 € et c'est une bonne façon d'impliquer l'Etat dans l'utilisation que nous souhaitons de nos impôts.». 

SPF Le Teil

75 Rue Victor HUGO

07400 LE TEIL

Tél: 09 51 41 81 52

http://spf-le-teil.centerblog.net/

https://www.facebook.com/spf.leteil

 

SECOURS POPULAIRE CRUAS

Nous amenons depuis de longues années l’aide nécessaire à toute personne démunie quelque soit sa nationalité, son statut etc…..

Nous ne faisons pas de différence entre chaque cas et apportons dans la mesure de nos moyens assistances matérielle, technique et morale

Nous sommes entièrement d’accord pour recevoir l’aide de nouveaux bénévoles autant au niveau financier qu’autre .Toute personne est la bienvenue même ponctuellement

Pour ce qui est des dons de meubles nous n’avons pas les moyens de stockage pour les prendre.

 

2 rue Sadi carnot 07350 CRUAS

Tel 04.75.49.55.16.

 

LE SECOURS CATHOLIQUE

"Actuellement nous accompagnons une famille avec 2 enfants qui est hébergée à la maison diocésaine de Viviers. Une autre devrait être probablement hébergée prochainement à Rochemaure.

Pour l’accueil de ces familles il faut environ 8 personnes bénévoles, pour aider dans

-les démarches administratives

-l’apprentissage du français

-les démarches de santé

-la recherche d'un emploi

Pour aider l'ensemble des familles accompagnées par le Secours Catholique, les dons en nature (vêtements et meubles) sont à apporter à l'équipe du Secours Catholique 22 avenue du huit mai 07400 Le Teil ( tel 04 75 52 12 52 mail secourscatho.leteil@orange.fr ) .

Les dons en argent sont possible également. Les chèques doivent être libellés à l'ordre de « Chrétiens d'Orient » pour ouvrir droit à la déduction fiscale".

 

 Pour les offres de LOGEMENT, uniquement

L'organisme chargé de rassembler les offres de logement en Ardèche est la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Population.
Contacter Mme Mannevy au 04 75 66 53 91 ou au 04 75 66 53 73 qui vous transmettra un imprimé récemment mis en place par ledit service.

 

L'ASTI Association de Solidarité avec touTEs les ImmigréEs

"Les habitants de Rochemaure peuvent apporter leur soutien aux immigrés en mettant à disposition des logements vacants et faire payer un loyer moindre. Ils peuvent également faire des dons aux associations afin de financer les procédures judiciaires, financer les loyers des familles que nous prenons en charge actuellement, financer les timbres fiscaux, traductions... Enfin, ils peuvent également se rendre disponibles pour accompagner les familles dans leur quotidien (à l'école, chez le médecin...).

Nous souhaitons mettre en évidence l'importance d'un réseau autour de chaque famille. En effet, ces personnes, venues d'ailleurs, d'une autre culture, ont besoin de soutien. Cela peut être dur et nous semble même impossible (suite à de nombreuses expériences) à porter par une seule et même personne. 

Vous pouvez également contacter nos associations partenaires à proximité: SPF Le Teil et RESF Privas".
ASTI
07 62 62 07 26
astimontelimar@gmail.com

 

Chez nos voisins drômois Le DIACONAT PROTESTANT

«  sur le département de la Drôme, le Préfet de la Drôme à demandé à l'association « Diaconat Protestant », en tant qu’association spécialisée sur les questions d’asile, d’assurer le recensement des initiatives privées de familles souhaitant apporter leur soutien aux réfugiés par la mise à disposition de logement ou par l’apport de dons (équipements et autres).

Pour ce faire, il est mis à disposition des communes ou des particuliers une adresse mail spécifique :

refugies.drome@diaconat26-07.org

 

D'autres associations ont été contactées et ne nous ont pas encore répondu. Nous compléterons ces informations au fur et à mesure que nous les recevrons

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Les  habitants de MEYSSE invités à donner leur avis sur le futur de leur village.

La commune de Meysse invite les habitants à la salle polyvalente, le samedi 26 septembre, de 9 heures à midi, pour venir débattre et parler du devenir de Meysse, dans le cadre de l'étude de stratégie urbaine, lancée par la commune au printemps dernier. Un atelier/débat est organisé avec tous les habitants qui souhaitent discuter et débattre du futur de Meysse. Il sera question d'imaginer, avec tous, le Meysse de demain, en abordant plusieurs thématiques telles que le logement, l'environnement, les espaces publics et la circulation.( annonce parue dans le Dauphiné Libéré)

A quand la même démarche participative à Rochemaure ?

http://files.rochemaure-avec-vous.fr/200000401-036940461f/dessin%20c-est%20quoi%20la%20d%C3%A9mocratie.jpg

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

DE NOUVEAUX ELUS

 

Le fonctionnement actuel de la vie municipale (horaires des réunions, difficultés à obtenir à l'avance les dates de réunions, les dossiers préparatoires ...) rendant leurs mandats d'élus incompatibles avec leurs vies professionnelles et familiales, Martine TALBOT et Jacques LEFEVRE, ont au début de l'été, démissionné du conseil municipal. Ce sont donc les 2 suivants de la liste, à savoir Anne Dominique BLANC et Olivier FAURE qui leur succèdent.

 

Cette démission témoigne de la volonté pour les membres de « Rochemaure Avec Vous » d'être des élus à part entière et de s'en donner les moyens.

 

Être élus minoritaires ne signifie pas être élus de 2° rang.

Être élus minoritaires, c'est être le porte-parole des plus de 25 % d’électeurs qui en votant pour nous en mars 2014, nous ont témoigné leur confiance.

C'est également porter en conseil municipal la parole de tous ceux qui sont en désaccord avec les choix de la municipalité (ex fermeture de la Poste...), et chercher un vrai débat démocratique et constructif entre les acteurs de la vie à Rochemaure.

C'est veiller au respect de l'INTERET GENERAL et à la TRANSPARENCE des décisions qui sont prises.

C'est enfin amener une autre vision de la démocratie et c'est proposer une autre dynamique pour Rochemaure.

 

Face aux « Ras le Bol » défaitistes et fatalistes du maire et aux « Attendons des jours meilleurs », nous pensons qu'une autre attitude est possible. Les élus de la majorité doivent prendre les problèmes à bras le corps et agir avec les moyens qui sont les leurs.

 

Pour notre part, nous ne sommes pas des opposants systématiques. Simplement nous avons une perception différente de ce qui peut être fait dans le village.

Nous sommes prêts par notre action à contribuer à favoriser le Vivre ensemble et à soutenir toutes les initiatives renforçant l'attractivité de notre village.

 

Nous avons conscience de représenter les attentes d'un grand nombre d'entre vous pour un village plus solidaire, plus vivant. Soyez assurés que nous y travaillerons, avec l'appui de tous ceux qui partagent nos valeurs.

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques. Nous sommes là pour VOUS représenter.

 

Anne Dominique BLANC- Olivier FAURE

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Nos élus démissionnent de leur mandat

 

Voici le communiqué que Martine TALBOT et Jacques LEFEVRE ont fait parvenir à la presse

 

« Aujourd'hui en juillet 2015, nos vies professionnelles ne nous laissent pas le temps nécessaire pour exercer notre mandat comme nous le souhaitons :

    • les réunions sont souvent organisées pendant nos heures de travail. Les réunions de conseil municipal ne se déroulent pas en soirée, mais dès 18h30 ( commissions CCAS, PLU... dès 14h00 !)

    • en l'absence de commissions ouvertes à nos colistiers, nous avons dû nous partager l'ensemble des domaines de la municipalité à deux personnes

    • beaucoup d'informations nous sont cachées, ce qui nous oblige à déployer beaucoup d'énergie pour les reconstituer.

 

Si nous avions été élus pour la majorité, nous aurions pu aménager notre temps de travail, aidés par les indemnités d'élus. En liste minoritaire, ce n'est pas le cas.

 

Nous souhaitons que ces mandats d'élus qui nous ont été confiés soient pleinement exercés. Aussi nous laissons notre place d'élus à des membres de notre liste qui sont plus disponibles. Anne-Dominique BLANC et Olivier FAURE sont prêts à exercer cette mission. »

 

 

A l'occasion de cette annonce, ils ont souhaité dénoncer les conditions dans lesquelles se sont exercées leur mandat :

 

« Notre expérience d'élus nous a permis de comprendre le fonctionnement de la municipalité mis en place par le Maire à Rochemaure.

En tant qu'élus de la minorité, nous avons été confrontés à une grande opacité sur les prises de décisions, à un rejet du débat, bien que nos points de vue ne soient pas systématiquement CONTRE, mais DIFFERENTS...

Beaucoup d'informations sont cachées aux élus de l'opposition : pour éviter d'avoir à en débattre avec eux ? Pour éviter à l'élu d'avoir à s'expliquer ? Cela donne le sentiment que les décisions sont prises « au bon vouloir du prince », plutôt que dans le sens de l'intérêt général. ».

 

Ils ont également rappelé leur action avec le groupe de " Rochemaure Avec Vous"

 

« Les principales valeurs qui réunissent notre groupe de co-listiers, depuis la campagne électorale jusque dans la manière d'exercer notre mandat d'élus, sont :

  • le développement d'une démocratie plus participative

  • le développement d'une information plus partagée

  • un partage du pouvoir, plutôt que de le voir rassemblé en très peu de mains.

Nous avons mené différentes actions pour partager ces informations, et pour permettre à chacun des citoyens de s'exprimer. Nous proposons un site d'informations http://www.rochemaure-avec-vous.fr/. Nous avons proposé plusieurs réunions publiques, ce sont des moments forts de débats et de partage d'informations. Nous intervenons et amenons le débat dans les réunions de conseils municipaux. Est-ce la raison pour laquelle le nombre de conseils municipaux a fortement diminué ? Nous observons une baisse de 36 % du nombre de conseils municipaux depuis notre élection !!!

 

Depuis 1 an ½, nous constatons l'absence de débats, et donc la difficulté à faire entendre notre voix.

Pour autant, au côté des élus « Rochemaure Avec vous » Anne-Dominique Blanc et Olivier Faure, nous continuerons nos engagements pour Rochemaure ».

 

Au moment où Martine et Jacques terminent leur mandat, toute l'équipe de "Rochemaure Avec Vous" leur exprime ses plus vifs remerciements pour leur travail mené avec sérieux et engagement . Ils ont  essayé  d'amener du débat dans les conseils municipaux et de défendre partout les valeurs de "Rochemaure Avec Vous" .

 

GRAND MERCI A EUX

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

 A PROPOS DE SECURITE

 

 

A une semaine d’intervalle (25 juin et 2 juillet), le journal La Tribune a présenté 2 articles sur l’évolution de la délinquance et de la sécurité sur deux communes limitrophes (Le Teil et Rochemaure).

 

Ces deux articles présentent deux politiques et deux résultats radicalement opposés qu'il nous parait interessant d'analyser pour apprécier la plus pertinente et la plus porteuse d’avenir pour répondre aux défis de nos villages.

 

Les constats

 

-  Forte baisse de la délinquance depuis le début de l’année  au Teil

-  Forte augmentation  à Rochemaure (+ 50 % des cambriolages par exemple depuis le début de l’année).

 

            - « Les gens n’ont plus aucun sens du civisme » dit le Maire de Rochemaure

            - « Les choses s’améliorent au Teil», dit son Maire 

 

Pourquoi un tel écart ? Les différences de politiques de ces deux communes peuvent-elles avoir un tel impact sur l’évolution de la délinquance ?

 

 

Les méthodes et les démarches des élus des 2 communes sont différentes

 

Au Teil:

Un édile heureux de la multiplication des fêtes de voisinage (une vingtaine), et pratiquant l’appui aux associations de quartier comme base pour le « bien vivre ensemble »

« il faut recréer encore plus de lien entre les habitants », dit son Maire qui a mis en place des opérations de participation citoyenne, et qui encourage les acteurs qu’il a mobilisés à continuer d'œuvrer pour la population.

 

A Rochemaure :

La dénonciation comme base du « mieux vivre ensemble », des associations de quartier ni considérées ni soutenues,  une gestion partiale des conflits de voisinage.

 

Qui a raison ?

 

Le Maire du Teil qui a des perspectives de progrès et qui mobilise les acteurs en accompagnant les citoyens de bonne volonté,

ou

le Maire de Rochemaure qui se contente d'exprimer sa lassitude dans un communiqué d'énumération de nombreux « Ras le Bol » ?

 

 

Ce que nous en pensons:

 

Comment développer le civisme quand ceux qui nettoient leur quartier, ceux qui essayent de résoudre des problèmes de voisinage créés par les chats errants, ceux qui ont le souci que l’urbanisme participe à l’amélioration des liens  ceux qui favorisent le bon entretien de leur environnement ne sont pas considérés, ne reçoivent aucune aide, et sont plus critiqués qu'encouragés ?

 

 

Ce ne sera que par l’acceptation de toutes les participations citoyennes, par un large recours au débat et par le souci que tous ( habitants , artisans, commerçants...) participent à la vie de la commune dans le respect des différences que pourra se renforcer le vivre ensemble.

 

Face aux derniers événements de délinquance qu'a connu notre commune il appartient au maire et à ses élus d'agir pour « calmer la tempête » en privilégiant la participation citoyenne et le renforcement du lien social.

CONCERTATION SUR L'ENFANCE ET LA JEUNESSE

La communauté de communes Barrès Coiron lance une enquête sur l'enfance et la jeunesse.

Si vous êtes jeune ou si vous êtes une famille,  vous pouvez y répondre  avant le 15 juin 2015.

Plus d'informations sur notre page QUOI DE NEUF?

REUNION PUBLIQUE A LA CITE DU BARRAGE

Vendredi 24 avril, le Maire avait convié les habitants du nord de Rochemaure à une réunion publique de concertation portant sur différents aménagements de la Cité du Barrage.

Nous ne pouvons que saluer cette initiative de concertation de la population qui est le sens même de la démocratie participative que nous défendons.

Lors de cette réunion, ont été abordés d’une part l’aménagement d’une aire de jeux pour les enfants ainsi qu’un terrain de pétanque et d’autre part la circulation dans les rues de la cité du Barrage.

Pour le premier thème, différentes propositions d’installations ont été faites aux habitants qui sont invités à donner leurs avis sur le choix des jeux ou structures.

La proposition d’une telle installation a été accueillie avec enthousiasme par les riverains.

Le deuxième thème, celui de la circulation au sein de la cité a suscité de nombreux échanges.

Chacun ou presque était d’accord pour reconnaitre que les véhicules doivent rouler moins vite. Même si aucun accident n’est à déplorer depuis de nombreuses années, chacun s’inquiète pour la sécurité des enfants notamment dont les déplacements seront sans doute plus nombreux pour rejoindre les installations ludiques.

Plusieurs solutions ont été évoquées par les élus et les participants. Stationnement en chicanes, sens uniques de circulation, panneaux de signalisation….

La municipalité est ouverte à toutes les propositions des riverains avant de prendre une décision.

Nous espérons que cette démarche participative aboutira (contrairement à la fois précédente, il y a 3 ans) à une  prise de décision qui prendra en compte les demandes des usagers qui traversent le quartier mais aussi celles des riverains qui voient chaque jour les voitures défiler sous leurs fenêtres.

COMMISSIONS MUNICIPALES - GROUPES DE TRAVAIL,

QUELLES DIFFERENCES?

 

Alors qu'il y en avait 11 dans l'ancienne mandature, on ne retrouve plus actuellement que 5 commissions municipales , dont 3 obligatoires

Dans le même temps, 11 groupes de travail ont été mis en place par le maire. Pour quelles raisons?

Sans doute parce que la présence de représentants de l'opposition est obligatoire dans les commissions municipales, mais ne l'est pas dans les groupes de travail.

Pour en savoir plus, lisez les explications dans notre rubrique "Pour aller plus loin-  Laicité- Démocratie" ou en cliquant ici commissions et groupes de travail

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Quand la démocratie recule

Depuis notre élection, baisse de 36% du nombre de réunions du Conseil Municipal

Bizarre, comme c'est bizarre !

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

L'ambroisie, une plante à connaître.

L'ambroisie à feuilles d'armoise est une plante invasive. Elle est responsable de 10 à 12 % des allergies en région Rhône Alpes où elle est particulièrement bien implantée.

Notre commune n'est pas épargnée. Vous en avez peut-être dans votre jardin. C'est peut-être elle qui vous rend malade en juillet août, qui vous donne les yeux rouges et gonflés, le nez qui coule et pique... 

Sauriez vous la reconnaitre ?

Pour le savoir, et connaitre un peu plus sur cette plante venue d'Amérique du Nord, rendez-vous à notre rubrique "Pour aller plus loin- Environnement" ou directement en cliquant ici

UN AN DE MANDAT

 

 

Le 23 Mars 2014, nous étions élus au conseil Municipal. Comme nous nous y étions engagés, nous vous donnons quelques éléments d'information sur notre action durant cette année de mandat.

 

Sur cette période, 7 Conseils Municipaux se sont tenus au cours desquels nous avons été présents ou représentés (1 seule absence de Martine en juillet 2014, pouvoir à Jacques Lefevre, et 1 seule absence de Jacques Lefevre, pouvoir à Martine Talbot en janvier 2015).

Il faut souligner qu'entre mars 2013 et mars 2014, (époque où il n'y avait pas d'élus de l’opposition) il s'était tenu 11 conseils municipaux. C'est donc une baisse significative du nombre de conseils municipaux que nous déplorons, ceux-ci étant des lieux d’exercice de la Démocratie et garantissant à la population Transparence et Informations.

 

Lors de ces conseils, 64 délibérations ont été soumises aux votes.

 

Certaines de ces délibérations ne nous posent pas de problèmes. Elles concernent des désignations de représentants dans des instances publiques ou para-publiques, la gestion courante du personnel communal (modifications d'indices..), la validation de décisions de la communauté de communes, l'aide à des classes vertes pour les enfants etc. Pour ces délibérations, nous sommes globalement en accord avec la majorité et votons avec elle.

 

Pour d'autres délibérations nous manquons réellement d’éléments d’informations pour nous prononcer. Ainsi pour l'attribution de subventions aux associations, nous sommes d'accord bien sûr pour aider les associations, mais nous dénonçons l'absence de critères permettant de déterminer le montant des subventions octroyées. Egalement s'agissant d'ouvertures de lignes de crédit, nous manquons de précisions sur leurs destinations etc. Dans ces cas-là, nous nous abstenons.

 

Enfin, certains projets présentés en conseil municipal ne nous paraissent pas opportuns ou bien nous trouvons qu'il existe d'autres solutions mieux adaptées. Ce fut le cas par exemple pour la création du Relais Postal ou pour la mise en œuvre des Temps d'Activité Péri-scolaires. Dans ces cas-là, nous votons contre.

 

Une de nos grandes difficultés est bien l’absence d'informations. Nous n'obtenons pas toujours les documents indispensables à notre travail ou les recevons trop tardivement. Parfois, nous découvrons en conseil municipal des projets auxquels nous n'avons jamais été associés et il nous faut voter alors que nous n’avons pas les éléments de décision (ex travaux de la mairie).

 

Ceci nous gêne dans notre travail, mais ne nous empêche pas de préparer sérieusement en amont les dossiers à l'ordre du jour. Nous intervenons tout au long du Conseil municipal pour obtenir des précisions et il nous arrive de soulever des points qui n'avaient pas été pris en compte par les élus de la majorité dans leur travail préparatoire (ex contrats de travail dans le cadre des T.A.P.) ou de faire modifier un projet (ex plages d'ouverture du château en été). Mais bien souvent nous regrettons de ne pouvoir rallier les élus de la majorité à notre analyse (ex fermeture du bureau de Poste).

 

Notre tâche est d'autant plus difficile que nous ne sommes que 2 élus. Lors des élections de mars 2014, il y avait une autre liste d'opposition à la liste sortante du maire, la liste Faire Ensemble Rochemaure. Présent à 4 des 7 conseils municipaux, son unique représentant a voté à chaque fois avec la majorité du Maire. La soi-disant opposition est devenue allégeance ! De fait, nous sommes les seuls à représenter une autre façon de penser que celle de la majorité.

 

Mais cela ne nous décourage pas et nous poursuivrons notre travail d'élus minoritaires dans le respect de notre programme et de nos électeurs, dans un esprit constructif et en défendant les valeurs de démocratie et de transparence auxquelles nous sommes attachés.

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Choisir le lieu de retrait de ses colis

et lettres recommandées

Vous avez raté le passage du facteur, de la factrice, mais vous ne souhaitez pas avoir à retirer votre colis ou votre lettre recommandée dans un commerce. Sachez que vous en avez la possibilité. Il vous suffit

  • soit de chosir une nouvelle date de livraison à domicile
  • soit de demander le retrait dans un autre point de contact de la poste, en spécifiant, le jour même avant minuit, votre souhait sur le site https://monespaceclient.laposte.fr rubrique nouvelle livraison.

Ensemble défendons le Service Public de la Poste.

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

FERMETURE DE « L'ENCLAVE DES VINS »

 

« L'Enclave des Vins » quitte Rochemaure pour s'installer sur Meysse.

 

Nous ne connaissons pas les raisons de ce déménagement, mais un commerce qui ferme à Rochemaure, c'est toujours mauvais pour l'économie et pour les habitants.

 

Quand on parle d'un projet de déviation, ses opposants agitent le chiffon rouge du spectre de la fermeture des commerces, sans regarder la réalité. Où en est le commerce actuellement à Rochemaure ?

 

A part quelques commerces qui semblent ne pas avoir trop de difficultés, de nombreuses installations ne durent pas ou bien « tournent » trop vite: Enclave des Vins, fleuristes, Bunny, Maeva... pour citer les fermetures les plus récentes.

Les restaurants vivotent ou ferment.

Sans parler de la Poste...

 

La compétence "Economie" de la Communauté de Communes ne signifie pas que nos élus doivent se désintéresser de l'activité des commerces de Rochemaure.

 

Quelles réflexions le Maire et sa majorité ont-ils pour maintenir, encourager et relancer le commerce à Rochemaure ?

 

Nous aimerions en savoir davantage.

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Les bureaux de poste bientôt transformés en

"MAISONS DE SERVICES PUBLICS ?

 

A lire dans notre rubrique "Pour aller plus loin"

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Notre analyse du diagnostic partagé avec la Poste se trouve dans la rubrique "POUR ALLER PLUS LOIN" ou peut être consultée ici

Poste synthese pour élus CM 13janvier2015.pdf (153953)

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

LE CHIFFRE DU JOUR

3.500.000 €  TTC

c'est le coût total de la rénovation et de l'extension de l'école.

Bienvenue sur le site de "Rochemaure Avec Vous"  et de ses élus

Fidèles aux engagements, de l'équipe de "Rochemaure Avec Vous",  et avec son soutien, nous souhaitons vous informer de l'action que nous menons dans le cadre de notre mandat d'élus.

Que ce soit au Conseil Municipal ou à la Communauté de Communes, nous agissons dans le respect des valeurs que nous avons défendues lors de la campagne électorale.

Parmi celles-ci, nous attachons beaucoup d'importance à la concertation avec les habitants.

Ce site est un des moyens de dialoguer avec vous. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions, remarques ou idées, pour poursuivre ensemble l'objectif d'un Rochemaure plus solidaire, citoyen, et tourné vers l'avenir.

 

Anne Dominique BLANC

Olivier FAURE

  

Pour nous rencontrer

Tel 06.22.61.23.12

rochemaureavecvous@yahoo.fr

Contactez-nous

Vos coordonnées n'apparaitront pas sur le site