UN AN DE MANDAT

01/06/2015 09:13

 

 

 

Le 23 Mars 2014, nous étions élus au conseil Municipal. Comme nous nous y étions engagés, nous vous donnons quelques éléments d'information sur notre action durant cette année de mandat.

 

Sur cette période, 7 Conseils Municipaux se sont tenus au cours desquels nous avons été présents ou représentés (1 seule absence de Martine en juillet 2014, pouvoir à Jacques Lefevre, et 1 seule absence de Jacques Lefevre, pouvoir à Martine Talbot en janvier 2015).

Il faut souligner qu'entre mars 2013 et mars 2014, (époque où il n'y avait pas d'élus de l’opposition) il s'était tenu 11 conseils municipaux. C'est donc une baisse significative du nombre de conseils municipaux que nous déplorons, ceux-ci étant des lieux d’exercice de la Démocratie et garantissant à la population Transparence et Informations.

 

Lors de ces conseils, 64 délibérations ont été soumises aux votes.

 

Certaines de ces délibérations ne nous posent pas de problèmes. Elles concernent des désignations de représentants dans des instances publiques ou para-publiques, la gestion courante du personnel communal (modifications d'indices..), la validation de décisions de la communauté de communes, l'aide à des classes vertes pour les enfants etc. Pour ces délibérations, nous sommes globalement en accord avec la majorité et votons avec elle.

 

Pour d'autres délibérations nous manquons réellement d’éléments d’informations pour nous prononcer. Ainsi pour l'attribution de subventions aux associations, nous sommes d'accord bien sûr pour aider les associations, mais nous dénonçons l'absence de critères permettant de déterminer le montant des subventions octroyées. Egalement s'agissant d'ouvertures de lignes de crédit, nous manquons de précisions sur leurs destinations etc. Dans ces cas-là, nous nous abstenons.

 

Enfin, certains projets présentés en conseil municipal ne nous paraissent pas opportuns ou bien nous trouvons qu'il existe d'autres solutions mieux adaptées. Ce fut le cas par exemple pour la création du Relais Postal ou pour la mise en œuvre des Temps d'Activité Péri-scolaires. Dans ces cas-là, nous votons contre.

 

Une de nos grandes difficultés est bien l’absence d'informations. Nous n'obtenons pas toujours les documents indispensables à notre travail ou les recevons trop tardivement. Parfois, nous découvrons en conseil municipal des projets auxquels nous n'avons jamais été associés et il nous faut voter alors que nous n’avons pas les éléments de décision (ex travaux de la mairie).

 

Ceci nous gêne dans notre travail, mais ne nous empêche pas de préparer sérieusement en amont les dossiers à l'ordre du jour. Nous intervenons tout au long du Conseil municipal pour obtenir des précisions et il nous arrive de soulever des points qui n'avaient pas été pris en compte par les élus de la majorité dans leur travail préparatoire (ex contrats de travail dans le cadre des T.A.P.) ou de faire modifier un projet (ex plages d'ouverture du château en été). Mais bien souvent nous regrettons de ne pouvoir rallier les élus de la majorité à notre analyse (ex fermeture du bureau de Poste).

 

Notre tâche est d'autant plus difficile que nous ne sommes que 2 élus. Lors des élections de mars 2014, il y avait une autre liste d'opposition à la liste sortante du maire, la liste Faire Ensemble Rochemaure. Présent à 4 des 7 conseils municipaux, son unique représentant a voté à chaque fois avec la majorité du Maire. La soi-disant opposition est devenue allégeance ! De fait, nous sommes les seuls à représenter une autre façon de penser que celle de la majorité.

 

Mais cela ne nous décourage pas et nous poursuivrons notre travail d'élus minoritaires dans le respect de notre programme et de nos électeurs, dans un esprit constructif et en défendant les valeurs de démocratie et de transparence auxquelles nous sommes attachés.

 

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<