ON NOUS ECRIT

Dans cette rubrique, vous trouverez des articles proposés par des membres de R.A.V. ou par des lecteurs. Les articles sont reproduits  avec l'accord de leurs auteurs et sous leur responsabilité.

Nous nous réservons le droit de ne pas mettre sur le site les articles qui ne respecteraient pas la charte de bonne conduite que nous nous sommes fixée.

A PROPOS DE LA BIBLIOTHEQUE

Des habitants nous demandent comment nous nous procurerons des livres pour la future bibliothèque et si cela ne va pas couter cher à la commune?

Nous travaillons ce projet avec la Bibliothèque Départementale de Prêts de l'Ardèche qui se charge de fournir  régulièrement des livres aux bibliothèques et points de lecture  du département. Le fonds de livres est  changé tous les 6 mois environ pour  " faire tourner les livres" et permettre aux lecteurs d'avoir une offre de lecture renouvelée.
Les communes environnantes utilisent déjà ce dispositif et en sont très satisfaites.

Si l'on s'en réfère à ce qui se fait ailleurs, la mise en place de la bibliothèque représentera une dépense annuelle pour la commune autour de 2500 euros. Ce qui est très peu cher pour un service ouvert à tous les habitants.

 Un de nos lecteurs nous demande

De quels services  sur Rhone Helvie parlez vous à la fin de votre intervention au conseil municipal du 12 janvier 2016 ( à propos de la fusion des 2 communautés de communes)?

Voici notre réponse

Nous avons émis un avis favorable à cette fusion car en effet nous pensons qu'elle peut apporter une nouvelle dynamique pour les communes.
Quelques exemples des services existant sur Rhone Helvie

- sur le champ économique:  Rhone Helvie a une pépinière d'entreprises pour l'accueil de jeunes entreprises en début de création (locaux et mutualisation de services )


- pour l'environnement: la déchetterie du Teil deviendra accessible aux rupismauriens  (c'était une demande des habitants des quartiers Sud)

- Logement: Rhone Helvie a une opération OPAH d'amélioration de  l'habitat

- Action Sociale: Rhone Helvie gère des appartements d'urgence, une aire d'accueil pour les gens du voyage de passage

- Culture : Rhone Helvie a mis en place un réseau de lecture publique avec une médiathèque au Teil, une bibliothèque à Alba et des points lecture dans les 3 autres communes de la communauté de communes. Le cinéma Le Regain est également de compétence communautaire.


Certes, tous ces services ne concernent pas l'ensemble de la population, mais nous pensons néanmoins qu'ils ont leur utilité.

Après il est évident qu'il y a des aspects négatifs à la fusion comme l'incidence sur la fiscalité. Mais peut être en étant un peu moins riches, les communautés de communes apprendront-elles à mieux optimiser l'argent disponible. Ce serait une bonne chose pour tout le monde.

LA PEUR DE l'AUTRE

Avant dans le village, tout le monde se connaissait. On savait qui habitait où, qui étaient les parents. On connaissait les enfants, leurs âges, leurs prénoms.On partageait les peines, les joies.

 

Aujourd'hui, notre village a grandi. Des nouveaux habitants sont arrivés, les anciens rupismauriens sont de moins en moins nombreux. Et comme aucun lieu n'existe pour que la population se retrouve, apprenne à se connaître, des peurs se développent.

 

Peurs de ces nouveaux qui ont gardé des habitudes « de la ville », peurs des jeunes , peurs de ceux qui installés depuis des générations dans la plaine n'ont pourtant pas le même mode de vie que nous, peurs de ces voisins issus de l'immigration, peurs de toutes nos différences...

 

Notre mandat d'élus nous amène à rencontrer les habitants, à découvrir leur diversité, à comprendre leurs habitudes, leurs cultures, et à entendre leurs craintes.

 

Rien ou presque rien n'est fait au niveau de la Mairie pour lutter contre ces peurs, pour faciliter la connaissance mutuelle.

Un dicton dit « diviser pour mieux régner ». Si nous voulons bien croire que la volonté du maire et de ses élus n'est pas de diviser, il leur faut nous montrer leur volonté de rassembler, de favoriser les rencontres entre habitants. Les initiatives d’associations de quartier ou celles lors du marché de Noël de l’Amicale Laïque et des commerçants témoignent de l'importance de partager de la convivialité, de la réflexion et d'agir dans l'intérêt général.

 

Ces initiatives devraient être encouragées et ce qui est fait à l'échelle de tel ou tel quartier ou à telle période de l'année devrait être démultiplié dans toute la commune pour sortir de la peur de l'autre souvent fondée essentiellement sur l'isolement et la méconnaissance d'autrui

 

En tant qu'élue de « Rochemaure Avec Vous », je  pense que le soutien au monde associatif doit être une priorité pour développer le vivre ensemble. Je pense que c'est le meilleur rempart pour contre-carrer la montée en puissance d'un mouvement porteur de haine.

 

 

Anne Dominique BLANC

Vous avez envie de faire connaitre vos idées,

Envoyez-nous vos articles, nous les publierons, sous réserve de votre accord.